Les Bougies de Charroux et les cires

Lors d’une escapade lyonnaise, j’ai eu l’occasion de visiter la boutique des Bougies de Charroux. J’aime beaucoup me promener dans ce quartier du vieux Lyon où les habitations sont d’un autre temps et les badauds déambulent avec nonchalance et plaisir. J’ai déjà hâte de pouvoir retourner dans cette ville que j’apprécie.
Bougies de Charroux Cannelés de cire parfumée à faire fondre
La boutique des Bougies de Charroux n’est pas immense mais les rayonnages de bougies y sont impressionnants. C’est un magasin typique du quartier, qui sent le poids des âges, elle est patinée, magnifique. La vitrine même si alléchante parce qu’elle y propose des confitures pourrait être un peu plus soignée. En entrant, imaginez des pots de confiture qui partent du sol pour s’élever jusqu’au haut plafond.

Les Bougies de Charroux sont présentées dans ces fameux pots de confiture et révèlent ainsi leur aspect artisanal. Je cherchais des cadeaux à faire, je me suis donc offert le plaisir de sentir une grande variété de senteurs de bougie. J’ai fini par choisir pour mon amie, deux bougies qui lui rappelleront ses années passées en Asie. Il est très difficile de faire son choix tant la diversité des senteurs proposées par les Bougies de Charroux est impressionante. L’une des bougies est « Opium » et l’autre « Senteurs d’Asie ». Les couleurs des cires sont très réussies et à froid les parfums sont présents et doux, le tout est prometteur.
En continuant à faire le tour des articles proposés par les Bougies de Charroux, j’ai remarqué de surprenants petit cannelés. Je n’ai pas résisté longtemps à la tentation en ce qui me concerne, mais poids de mon bagage oblige, je me suis contentée de repartir avec 5 cannelés de cire. Le format est original et donne hâte de passer à leur consommation. Comme j’aime beaucoup l’odeur du miel, j’ai choisi ce parfum en premier, suivi de notes d’agrumes: Citron, Agrumes, puis Mimosa et Cèdre. Comme vous le voyez ce sont des parfums qui paraissent simples en ne mettant à l’honneur qu’une senteur et pas une composition.
Cannelés de cire parfumée Bougies de Charroux

Senteur Miel des Bougies de Charroux

Alors, verdict… « Miel » vu par les Bougies de Charroux est un coup de cœur, génial, la cire sent encore meilleure que celle de la bougie « Cire des Antiquaires » de Bougies la Française dont je suis une inconditionnelle fan. Pour cette cire, la prochaine fois que je vais à Lyon, je suis capable de passer dans le quartier juste pour elle. Je l’associe à « Cire des Antiquaires » parce qu’il ne s’agit pas seulement d’une odeur de miel, on sent aussi la cire, comme dans une bibliothèque, un lieu ancien qui serait propre et fraîchement ciré. Elle se diffuse très bien et ne se laisse jamais oublier tout le temps qu’on la laisse fondre. L’odeur est assez gourmande tout en étant nuancée. Cette cire parfume très bien un intérieur sans laisser des effluves de nourriture, l’ensemble est raffiné. Elle me donne envie de découvrir plein d’autres saveurs de cette marque. A mon avis c’est un must have des Bougies de Charroux.
Sans sourciller je lui décerne une note de 5/5.

Senteur Citron des Bougies de Charroux

Ensuite, j’ai testé « Citron« , non pas parce que c’est une odeur de saison, mais parce que c’est une odeur que j’affectionne particulièrement. Et là aussi, ce n’est pas l’odeur du citron telle que l’on peut la sentir sur un citron, ou dans un jus de citron, ou même une odeur d’écorce de citron. Elle est complexe à décrire, dans la mesure où elle me rappellerait davantage un jardin dans lequel le citronnier serait la vedette, un citronnier en fleur. L’acidité du citron n’est pas discernable dans un premier temps, elle apparaît que tout à la fin après une touche fleurie, et un bouquet d’agrumes. Le cannelé de cire diffuse de manière très forte, et je l’ai trouvé plus agréable la seconde fois que je l’ai fait fondre. Pour cette cire, je suggererais de la couper en deux pour que l’odeur soit moins forte. Cette diffusion est une surprise pour une marque française comme les Bougies de Charroux.
Note pour « Citron »: 3/5 dans la mesure où je ne m’attendais pas du tout à cette senteur et que la première fois elle était vraiment trop forte dans ma grande pièce haute sous plafond.

Bougies Charroux citron

Il me reste trois cires à brûler: « Agrumes« , « Mimosa » et « Cèdre« . Je pense que les trois me plairont beaucoup, leur odeur à froid est très agréable. La plus prometteuse semble être « Cèdre » suivie de « Mimosa ».

« Cèdre » me rappelle le sachet Durance au Cèdre mais en moins profond et plus doux. Le « Cèdre » des Bougies de Charroux serait davantage comparable à celui de « Cèdre Vanille » de Salt City. « Mimosa » paraît une parfaite reproduction de l’odeur des branches jaunes que j’aime tant. Et « Agrumes », fort heureusement, me semble moins forte que « Citron », moins fleurie et plus boisée que celle là (à moins que ce ne soit sa proximité avec « Cèdre » qui n’influence son parfum à froid).

Les couleurs des cires sont discrètes, mais permettent tout de même de les différencier. « Miel » est un beau beige rosé, « Citron » un jaune assez soutenu, l’autre jaune un peu plus présent c’est « Mimosa », « Cèdre » est un blanc légèrement grisé et « Agrumes » est le jaune le plus pâle.

Si vous désirez découvrir le site internet des Bougies de Charroux, ne prenez pas peur c’est très artisanal…

Et vous, que souhaiteriez-vous sentir dans le magasin les Bougies de Charroux?

 

Laisser un commentaire