Cires Salt City pour embaumer l’automne

L’esprit de Noël me paraissait naître de lui-même pendant de nombreuses années. Mais, une année, le 24 Décembre est apparu sans prévenir, la famille s’est réunie comme tous les ans, tout était là: le sapin, la crèche, les décorations, les illuminations, les effluves du dîner, mais  non, décidément, la magie n’opérait pas. Cette année-là, je m’en suis voulue de ne pas avoir l’esprit festif, l’attente et l’excitation n’étaient pas là, le charme était rompu. Et je fus surprise de découvrir que pour mon frère et ma soeur aînés il en avait été de même alors que les pour les quatre derniers, Noël était resté ce moment festif de joie, de retrouvailles, de dons, d’instants passés en famille…

Crèche de Noël Cires Salt City pour embaumer l'automne

Dès l’année suivante, je me suis promis que Noël n’arriverait pas en voleur, que je me préparerais, que le fameux compte à rebours à partir du 1er décembre aurait bien lieu s’il fallait 24 jours pour s’y préparer. Je me suis remise à faire les vitrines de Noël, à déambuler pour admirer les décorations et les illuminations, à rentrer dans les magasins juste pour ressentir ce tourbillon d’empressement et cette question sur les visages: que prendre pour faire plaisir? Et j’avoue que ce Noël était bien plus gai que le précédent, et sans m’attendre à retrouver l’excitation enfantine, j’avais réussi à refaire naître la flamme. ll ne restait plus qu’à l’alimenter pour les Noël suivants.

Nouveau tests: les cires Salt City

Goûter de Noël Cires Salt City pour embaumer l'automneChaque année, je cherche de nouveaux moyens, et cette année, en découvrant les chaînes américaines, j’ai pris conscience que oui, les personnes se préparent à cet esprit, qu’il ne naît pas de lui-même. Dès la mi-octobre j’avais hâte de me lancer dans les préparatifs… Surtout que dès cette date les magasins commencent à mettre en avant les chocolats, puis les cadeaux, puis les décorations, … J’ai commencé par les bougies, car les odeurs parviennent à faire remonter de nombreux souvenirs d’enfance.

Alors voici mon avis sur les cires Salt City d’automne:

Les cires proposées par la marque Salt City fondent bien plus rapidement que celles que d’autres marques, et contre coup de cette cire un poil poisseuse, elles se décollent plus difficilement du brûleur. Leur odeur est immédiatement saisissante car elle se répand presque instantanément. C’est certainement dû à la rapidité de leur fonte.
Les cires Salt City possèdent des senteurs d’automne plus douces que celles de Yankee Candle et paraissent plus raffinées. En première avis, je préfère l’approche des senteurs de Salt City.

C’est ma première commande chez Salt City: pour découvrir les fameuses senteurs qui semblent faire l’unanimité. Quoi de mieux pour les tester que le format en carrés de cire. Surtout que l’on peut lire des critiques sur la qualité de fonte des bougies, la mèche qui noircit, et j’avoue que la quantité des jarres m’effrayaient pour approcher ces senteurs. J’ai commandé huit parfums sur le site internet de Salt City: « Ambiance d’Automne », « Biscuit au Sucre », « Pop Corn », « Expresso », « Noël », « Miel Doux », « Cèdre Vanille », « Senteurs de Noël ». A froid toutes les senteurs sont prometteuses. J’ai une préférence pour « Ambiance d’Automne« , « Senteurs de Noël » et « Cèdre Vanille« . J’ai offert « Noël » qui sentait une cerise gourmande twistée par de l’orange, et « Expresso », en souvenir d’un ami colombien qui prépare son propre café.

Odeurs Automnales Salt City Cires Salt City pour embaumer l'automne

« Cèdre Vanille » de Salt City

C’est une odeur qui fait voyager, elle me rappelle la bibliothèque de mon enfance, lieu où j’admirais les images et m’échappais grâce aux livres. L’illustration proposée reproduit parfaitement le sentiment que procure cette odeur. Le cèdre et la vanille sont tellement bien mêlés l’un à l’autre que l’on a des difficultés à les dissocier, ils ne font plus qu’un seul séduisant parfum. Voici la description que propose Salt City: « Utilisé depuis des temps immémoriaux pour ses vertus relaxantes le cèdre marié à la vanille et au bois de santal vous apportera des senteurs douces et apaisantes pour le bénéfice de toute la famille. Le parfum de la bougie Cèdre vanille est composé d’essences de cèdre, pin, vanille et bois de santal ». Le côté relaxant est indéniable.

« Senteurs de Noël » de Salt City

Radicalement opposée mais comprenant aussi des notes de bois, « Senteurs de Noël » de Salt City est très originale aussi. Le sapin est merveilleusement mis en valeur par le poivre. Les deux sont nettement différenciables, et sentent la forêt canadienne en plein hiver, avec un fond de sève (cela me rappelle un peu la colophane pour violon). Description de Salt City: « Notre bougie « senteur de Noël » vous surprendra par sa force et sa fraîcheur. Elle emplira toute votre maison pour le plaisir de chacun et s’inscrira dans la pure tradition des senteurs de Noël. La bougie parfumée Senteurs de Noël est composée d’essences de cranberry, poivre, pin, bois de santal et d’orange. » Je ne peux que les rejoindre sur la force de cette senteur. Elle emplit ma pièce haute de plafond très vite. Mon nez ne discerne pas l’orange mais est enthousiasmé par cette cire. Parfait pour la mission que je lui avais assigné: remplacer le sapin! Il le fait avec brio et il remplace même toute la forêt.

Biscuit au sucre Salt City

« Biscuit au sucre » de Salt City

« Biscuit au sucre » ou « Sugar Cookie » est une odeur biscuitée légèrement vanillée. Elle correspond parfaitement à son nom, elle pourrait presque laisser penser que des cookies cuisent dans le four.  Le four n’a pas encore été ouvert, l’odeur bien que très présente est douce et les biscuits cuisent doucement. Je sens la pâte qui se transforme délicatement en biscuit et la touche de vanille est parfaitement dosée.

« Miel Doux » de Salt City

« Miel Doux » (« Honey Cotton ») est incontestablement une des senteurs Salt City les plus remarquées sur Internet avec « Expresso ». Question Miel, il est très difficilement saisissable, mais c’est sûrement lui qui lui transmet cette incroyable douceur. La première odeur est celle de linge propre, lavé à la lessive et avec de l’adoucissant. C’est une odeur subtile, rien qui ne rappelle directement ces produits, mais qui donne l’impression d’être entouré de textiles tout juste lavés.  Cela me rappellerai un cottage anglais qui viendrait d’être remis à propre et lavé de frais: une douce odeur de lavoir. Je ne sais pas si je la prendrai en format jarre lors de la prochaine commande Salt City, mais sûrement en carrés de cire car je compte bien ne pas en manquer.

Cire Popcorn Salt City

« Pop-corn » de Salt City

« Pop corn », une odeur effrayante pour parfumer un intérieur, à moins d’organiser un événement en conséquence. Pour la tester la première fois, je me suis lancée dans une soirée cinéma, pensant qu’elle ne pourrait jamais être plus appropriée. L’odeur à froid est salée, comme un biscuit au caramel salé, très salé. Cette odeur bien que très beurrée était a priori plaisante.  Fondue, la cire exhale des notes douces, rien d’aussi agressif que l’odeur qui se dégage des cinémas ou des cirques, bien qu’elle soit tout aussi festive. Elle retranscrit plutôt une ambiance de vieux cinéma et de popcorn fait maison, ou pour être encore plus précise une odeur de gaufre liégeoise qui gonfle. A mon nez ce n’est donc pas l’odeur du popcorn en cours de confection, mais celui d’une gaufre chaude un peu beurrée. Je ne pense pas reprendre cette senteur de Salt City dans la mesure où si elle est agréable, elle n’est pas non plus indispensable.

« Ambiance d’Automne » de Salt City

Et la plus originale, à mon avis, « Ambiance d’Automne », est très particulière et certainement spécifique à cette compagnie. Voici le descriptif particulièrement sommaire:   « Copeaux de cannelle, chataignes grillées, tremble ». Pour moi, c’est délicatement épicé, légèrement boisé, le « grillé » lui confère son caractère chaud. La cannelle n’est effectivement pas celle alimentaire, c’est la cannelle avant d’être râpée, c’est l’odeur de l’arbre presque. La châtaigne elle aussi est chaude, l’aspect grillé n’est pas prioritaire, le « charbon » est définitivement absent, mais la châtaigne est bien en cours de cuisson. A commander l’automne prochain pour dire au revoir à l’été. Pour lire la revue d’Agnès du blog Candle & Polish, c’est ici.

Dans l’ensemble je suis vraiment satisfaite par la composition de ces senteurs, leur richesse et leur délicate diffusion; j’ai déjà hâte de passer la commande pour le Printemps et de l’Eté.

Et vous quelles sont vos odeurs d’automne préférées chez Salt City et autres marques de bougies parfumées?

Laisser un commentaire