Senteurs brûlées au mois d’avril

Encore un mois écoulé, accompagné de très jolies senteurs parfumées, dont celles du candlebag (vivement le prochain!). Retour sur ces senteurs!

Chronique des senteurs brûlées au mois d’avril

Mojito de Flamingo Candles: une déception une fois de plus sur cette senteur dont j’attends beaucoup. J’ai bien senti la menthe, une menthe sucrée et douce, twistée par quelques zestes de citron. Finalement c’est une odeur douce de menthe et de citron, légèrement sucrée, proche d’une tizane relaxante pour une fin de journée estivale. Je ne retrouve pas les arômes de sucre de canne et de rhum, ni la fraîcheur de la menthe, la tonicité et l’acidité du citron vert. Je sais que je suis particulièrement exigeante pour cette senteur, je rêve d’un parfum qui me transporterait dans un endroit tropical où l’on écouterait de la salsa. J’en suis loin pour l’instant…
Senteurs 1
– Le cannelé Cèdre, le Mimosa et celui Agrumes des Bougies de Charroux. Grosse déception pour ces trois cires: elles n’avaient quasiment plus d’odeur après avoir été stockées six mois. Seule Cèdre a laissé exhaler quelques effluves avant de sombrer à jamais dans l’oubli. Je suis d’autant plus surprise qu’à froid j’avais été très séduite par ces trois odeurs qui me tiennent particulièrement à coeur. Lorsque j’avais utilisé les premières, Miel et Citron, leur puissance de diffusion était impressionnante. A re-tester donc, et à utiliser rapidement cette fois!
Black Sand de Kringle Candle où l’odeur de noix de coco et de plage réunies. Une odeur presque masculine pour une senteur de caractère. On retrouve une odeur réaliste de noix de coco, un peu sèche, presque boisée, avec un fond d’ambre et des épices marquées. C’est une odeur presque orientale. Rien à redire sur la qualité de la diffusion et sur sa durée de vie.

Senteurs 2
Cuir et Iris de Durance, oui, je suis dans ma vague d’iris. Cela fait longtemps que j’ai envie de me laisser séduire par ce duo si attachant. Les odeurs de cuir et d’iris m’interpellent. C’est l’odeur d’iris qui prédomine et qui est mise en valeur par le cuir en arrière fond. C’est comme si l’odeur du cuir cherchait à envelopper délicatement celle de l’iris. L’ensemble est léger mais présent, assez doux et crée une atmosphère très agréable de bibliothèque dans mon intérieur. Une très belle découverte de saison.
Senteurs 3
Bois d’Iris d’Alcante, une évidence après avoir allumé la bougie de Durance. Une très belle odeur d’Iris et de bois, assez fleurie, pas entêtante, pas enivrante, grâce à l’assise des notes boisées. Elle laisse penser qu’un bouquet est présent et prodigue délicatement ses effluves avec une touche très naturelle, et très nature grâce au bois. Sa diffusion est bonne et rapide en cire. J’en suis très satisfaite et la magie opère.
Senteurs 4
J’ai terminé mes bougies: Harvest Coffee de Bath and Body Works, Pumpkin Cupcake de la même marque et ma petite jarre de Black Coconut de Yankee Candle. Cela fait de la place pour accueillir mes commandes Woodwick et Quali-Art. Je regrette le surtout le départ de Black Coconut: il va falloir que j’aille la prendre en grande jarre le week-end prochain! A part celle-là, je pense reprendre l’automne prochain une senteur à la citrouille chez B&BW, sinon, je m’en tiendrai là, pour le moment!
Senteurs 5

 

Et vous, quelles sont les senteurs que vous privilégiez au mois d’avril?

2 Comments

  1. Répondre

    Black Coconut est une bougie « grand amour » pour moi! Merci de ta description pour Black Sand, moi qui adore la coco je pense qu’elle ne passera malheureusement pas sous mon nez :/!

    • Florence

      Répondre

      Dans les senteurs de noix de coco, je viens de découvrir récemment la n°3 des numériques de Yankee Candle et avec étonnement j’ai retrouvé la même noix de coco que celle de Black Coconut, du coup je l’allume avec beaucoup de plaisir. Je me suis ainsi rendue compte que la noix de coco de Yankee Candle me plaisait bien plus que celle de Kringle Candle ou de Salt City par exemple. Vivement que je teste celle de Woodwick!

Laisser un commentaire