Havana Nights de Woodwick

La bougie Havana Nights de Woodwick et moi c’est une longue histoire… que je vous compte aujourd’hui!

Havana Nights Woodwick

Je vous avais parlé de notre première rencontre, lors de l’article sur le déballage de ma commande Woodwick, j’en profite pour remercier Emi Lie pour cette magnifique opportunité qui nous était donnée de découvrir la marque. Pour citer mes propres mots:

Havana Nights dernière choisie et la plus originale pour moi. J’ai décidé de sortir de ma « zone de confort » (…) J’ai très hâte de la découvrir à chaud, surtout que son parfum ne m’exalte pas particulièrement à froid (heureusement qu’il y a cette coquine note de citron vert qui m’intrigue!).

Ce n’était donc pas le grand amour entre la Havana Nights et moi.

Mais la couleur irrésistible de la Havana Nights, entre la couleur du ciel lorsque la nuit tombe et celle d’un lourd cocktail au Curaçao, ne pouvait me tenter plus longtemps. Je l’allume, et j’attends. J’attends. J’attends encore, en profitant du merveilleux crépitement des bougies Woodwick. La cire a désormais fondu sur toute la hauteur. Je ne sens rien. Mais suis toujours captivée par la couleur et la mèche. C’est désormais l’heure d’aller me coucher, je commence à sentir une vague senteur chaude, mais rien de bien marqué. C’est d’une subtilité très légère, comme une chaude brise marine. Je reste circonspecte et souffle sur la mèche de la Havana Nights.

Je relis sa description qui mentionne une escapade vers une nuit torride d’été au paradis entouré des effluves d’un riche tabac, d’orchidée noire et un soupçon de citron vert frais. Une certitude: l’écueil de la bougie trop entêtante est évité! Le tabac se discerne par sa touche fumée, l’orchidée noire par un fond fleuri mystérieux (je sens une fleur mais j’aurais été incapable de savoir laquelle), et le citron vert par sa pointe de fraîcheur. Aucune sensation de nuit torride. C’est plutôt les Tartares…

Je réitère la séance de méditation face à la cire de la Havana Nights toujours magnifique, la teinte de la cire m’emporte sur une plage pendant un coucher de soleil. Je revis les barbecues à la sauvage préparés à la nuit tombée sur la plage des Antilles de mon enfance. L’odeur se fait petit à petit plus perceptible mais demeure très discrète.

Havana Nights Vanilla Bean Woodwick

Puis, vient en avril ma soirée d’anniversaire.

J’ai cuisiné toute la journée, j’attends une vingtaine de personnes chez moi. Je veux allumer une bougie mais je ne sais pas laquelle. Vous savez déjà que c’est la Havana Nights qui sera choisie, moi pas encore. Je recherche une senteur qui ne s’interposera pas avec les odeurs des plats, qui pourra alléger l’atmosphère, lui apporter à la fois de la fraîcheur par rapport aux senteurs lourdes de nourriture, et de la chaleur pour que l’ambiance prenne.

Je me tourne alors vers la Havana Nights.

Son aspect fumé du tabac, accueillant des fleurs et tonique du citron vert en font l’invité d’honneur de la soirée!

Instinctivement je la choisis donc, encore sceptique quant à ses capacités de diffusion. Dans tous les cas de figure, sa couleur est en accord avec celles de la décoration Anis et Turquoise. Je l’allume en début de soirée et l’oublie dans son coin. L’ambiance prend. La musique se fait plus présente. On se met à danser (la salsa, bien sûr!) et le dépaysement vers les Tropiques se fait. La bougie Havana Nights a réussi à se frayer une place parmi toutes les odeurs. Elle reste discrète, dans le sens où jamais elle ne devient entêtante malgré le tabac et les fleurs, on ne la sent que par brises, mais on ne peut pas ignorer sa présence. A partir de cette fin de soirée, Havana Nights est devenue un coup de coeur pour moi. Le tabac lui apporte la touche fumée et très légèrement boisée. C’est enveloppant.

Je l’allume le soir pour me détendre et m’évader. C’est effectivement une bougie d’évasion, mais pas vers une soirée torride comme mentionnée. C’est une fenêtre sur les plages calmes des couchers de soleil. Quand les senteurs chaudes laissent peu à peu la place à celles de la nuit. Je me suis familiarisée à ce parfum qui m’a conquise. Il lui a fallu de nombreuses tentatives (la bougie était déjà arrivée à la moitié), mais elles ont porté leurs fruits.

Et vous, quelles sont les senteurs pour lesquelles vous avez changé d’avis en cours de vie? Je serai curieuse de recueillir vos impressions.

6 Comments

  1. Répondre

    Je dois dire que la première fois ou j’ai senti ma cire havana night je n’étais pas très enchanté… Une sorte d’odeur assez déroutante et peu commune…
    Jusqu’au jour ou j’ai brulé la cire et là, ça a été une révélation, cette senteur est merveilleuse. Je la trouve bien en accord avec sa couleur, qui me fait pensé à une atmosphère mystique… Presque magique.
    Au bout d’un moment de diffusion je trouve qu’une note de tiaré vient me titillé les narines, par contre je n’arrive pas à trouver le tabac ni le citron vert… Quoi qu’il en soit c’est une de mes 3 bougies favorites, qui d’ailleurs brule en ce moment !
    Bises, Thom.

    • Répondre

      Hello Thom, merci beaucoup pour ton échange d’expérience qui me rassure. Cette senteur est vraiment déroutante. Tu as eu de la chance de t’y faire finalement très vite!! Par conte, je n’ai aucun regret de l’avoir prise en moyen format, parce qu’il m’aura fallu plus de quarante heures avant de l’apprécier à sa valeur. Merci pour ton précieux avis!!

  2. Répondre

    Quoi ? oups pardon ! j’étais encore dans la description de ta soirée avec les notes de Salsa… C’est vrai qu’elle est douce cette havana, mais tellement belle qu’on lui pardonne ! Je te conseille aussi grandement de la tester en cire, c ‘est une tout autre histoire. bises

    • Répondre

      Ah Chinouk, il ne fallait surtout pas m’en parler, depuis que j’ai lu ton commentaire cette cire est devenue une obsession (comme ta jarre Trilogy Clothesline)… Tu vas me perdre! Surtout que j’attends cinq commandes des USA et ciné de Grande-Bretagne, j’ai interdiction de faire d’autres achats avant septembre… Je ferme les yeux et j’imagine les cubes Woodwick bleu émeraude de la cire. Quand je dis qu’à cause de toi c’est ma nouvelle idée fixe!!

  3. Répondre

    Coucou !

    Cette bougie m’intrigue. Je ne me risquerai pas à la prendre d’emblée en bougie, mais je la testerai volontiers en cire car elle a l’air très jolie et raffinée. Merci pour cette revue ou devrais je dire cette petite histoire 🙂
    Bonne soirée
    Lucie

    • Répondre

      Merci Lucie, effectivement cela paraît plus sûr de tester les senteurs originales en cire d’abord… mais je serais aussi passée à côté de cette belle bougie en cire… C’est pas facile notre vie de bougie addict!! Bises

Laisser un commentaire