Bougie Anis Bredele de Quali-Art

En cette période de Noël, les Bredele sont une spécialité alsacienne à déguster avec enthousiasme! Connaissez-vous ces petits gâteaux alsaciens que l’on prépare pendant le mois de décembre et que l’on déguste à Noël?

Je trouve excellente l’idée qu’une marque alsacienne rende hommage à son terroir en créant une bougie au parfum de ses spécialités. Cela offre une réelle identité à la marque et un caractère propre que j’apprécie. Qui est Quali-Art, et que vaut la bougie intitulée Anis Bredele?

Anis Bredele de Quali-Art

Présentation de Quali-Art

 Quali-Art est comme je l’ai déjà annoncé une marque artisanale alsacienne de bougies parfumées. Les bougies sont confectionnées dans l’atelier d’Alsace à partir de cires et de parfums de qualité. Les cires utilisées sont végétales et les mèches sans plomb.

Vous trouverez une large gamme de produits sur leur site allant des bougies parfumées aux cires à faire fondre, aux diffuseurs, brûleurs,… Les bougies sont proposées en de nombreux formats avec au choix des mèches en coton (le nombre de mèches varie en fonction de la taille de la bougie choisie) ou en bois.

Mes impressions sur la bougie Anis Bredele

Bougie Anis Bredele de Quali-Art Qu’est ce que les Bredele? Ce sont des petits biscuits alsaciens aux noix, noisettes, cannelle, citron… il n’y a qu’à faire son choix. Et aussi à l’anis bien sûr! Ce sont de simples petits gâteaux (oeufs, sucre, farine et anis, c’est tout!). A déguster avec un bon thé. Je connais mieux la Provence à l’Alsace et quand on me parle de biscuits à l’anis, je visualise tout de suite des croquants. Autant dire que l’anis dans des sablés me réjouit!

L’odeur se révèle très délicate dans ses parfums, et forte en diffusion. J’ai un petit format de 100ml commercialisé un peu moins de 10 euros. C’est une savoureuse senteur d’anis qui en émane, un anis réchauffé par un fond onctueux de pâte de gâteau. Les deux parfums sont bien équilibrés et se fondent en une senteur originale et assez rafraîchissante. C’est la bougie idéale pour chasser des odeurs de cuisine tout en créant une ambiance assez chaleureuse. Je trouve vraiment cette association réussie malgré mes appréhension face aux bougies gourmandes. Je l’allume à l’occasion une demi-heure pour une belle parenthèse parfumée.

Pourriez-vous vous laisser tenter par une bougie parfumée à l’anis? Quelles sont vos plus belles découvertes chez Quali-Art? Et pour les gourmands, quels sont vos bredele préférés? Comme vous l’avez constaté, les miens sont les étoiles aux amandes (et les demi-lunes aux noisettes ensuite!). Pourriez-vous succomber au charme de cette bougie Anis Bredele?

5 Comments

  1. Répondre

    Personnellement je n’aime pas l’anis dans les biscuits et je n’aime pas son odeur non plus, mais j’aime beaucoup la marque quai art pour le choix des produits et des parfums effectivement!!

    • Répondre

      C’est une senteur très particulière, et je comprends qu’elle puisse ne pas être appréciée. Comme ils ont beaucoup de choix, ce n’est pas rédhibitoire. Bonne année 2015 Lucile!

  2. Répondre

    Je n’aurais pas eu l’idée de tester une bougie à l’anis mais pourquoi pas d’autant que les créations Quali-Art me déçoivent rarement.

  3. candelista

    Répondre

    Les gens de Quali-Art ont eu une bonne idée en rendant hommage à une spécialité alsacienne
    et dieu sait si la gastronomie alsacienne est riche!!
    La senteur anis est intéressante au moins autant que tous les gingembres, cannelles .. plus exotiques.
    Malheureusement, Florence , la photo avec laquelle vous illustrez votre article ne ressemble pas aux authentiques bredele à l’anis
    : ceux ci sont plutôt des croquants un peu durs qu’il est judicieux de tremper dans son thé,
    avec le dessus non pas glacé avec du sucre mais la couche supérieure reste plus moelleuse et blanche que le reste.
    Il est de tradition d’y laisser un grain d’anis que l’on croque entre ses dents comme les bonbons de Flavigny.
    Pour ma part, mes petits gâteaux alsaciens préférés sont d’origine suisse et s’appellent des laeckerli.
    Ce sont des gâteaux rectangulaires , très épicés ( épices de Noël) et plus fondants.
    Chaque maitresse de maison a sa recette et vous pouvez deviner la provenance, au village près,
    de ces gâteaux suivant leur moelleux ou l’épice particulière de l’une ou l’autre.
    Salutations d’une alsacienne d’origine qui a bien testé les produits régionaux!
    Bonnes Fêtes à tous.
    Candelista

    • Répondre

      Bonjour Candelista,
      J’ai découvert la gastronomie alsacienne en rencontrant une amie alsacienne férue de cuisine. Cette rencontre s’est révélée très riche et m’a ouvert à l’univers de Bredele encore inconnu de moi il y a quelques années! Cette tradition me plaît beaucoup, et j’aime à m’essayer à cette cuisine pleine d’épices que je maîtrise encore mal.
      J’ai choisi comme illustration les Bredele que je préfère, et dont la photo était libre de droits, ce qui n’était malheureusement pas le cas de celles des Bredele à l’anis. Aux curieux je conseille de se rendre sur un site de recettes pour découvrir quelle tête ils ont.
      Je ne connais pas du tout les petits gâteaux auxquels vous faîtes allusion. J’ai trouvé une recette sur internet que je compte bien tester cet après-midi. Visiblement dedans il y a des noisettes, des amandes, des citrons et des oranges confits, tout ce que j’aime!
      Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année!

Laisser un commentaire