Snowfall ou Matin d’hiver de Salt City

Encore une de ses senteurs de Salt City où l’on ne sait s’il faut se fier au titre anglais ou à celui français. Snowfall ou Matin d’hiver de Salt City proposent comme deux tableaux d’une même réalité, et ces deux représentations m’intriguent.

Snowfall Matin d'hiver Salt City

 

Cette senteur se retrouve dans le catalogue hiver de Salt City. D’ailleurs, il faudra que je vous entretienne des deux nouveaux parfums 2014 de cette catégorie: Erable Caramel (Erable, caramel, sucre roux, écorce d’orange et clou de girofle) et Seasons of Winter (Pin, menthe verte, cranberry).

Présentation de la senteur Snowfall ou Matin d’hiver par Salt City:

Description de Snowfall (chute de neige), en anglais:

Christmas morning takes on another dimension of enjoyment when you awake to snowflakes and ice crystals covering the landscape. Cool and refreshing, this fragrance will sure to delight the senses on your Christmas morning. Snowfall notes feature: vanilla, spearmint, peppermint, cream, cinnamon.

et de Matin d’Hiver en français:

La saison de Noël prend une autre dimension lorsque vous vous levez le matin et qu’un manteau de neige recouvre tout. Le parfum de notre bougie »matin d’hiver » vous apportera l’élément de fraîcheur que traduit ce paysage hivernal. La bougie parfumée Matin d’hiver est composée d’essences de vanille, menthe verte, crème et de cannelle.

Les notes qui composent cette création sont celles de la vanille, la menthe verte, la cannelle et la crème. Petite remarque entre ces deux descriptions, je note que dans la présentation en anglais la menthe se décline sous deux senteurs: spearmint (menthe verte) et peppermint (menthe poivrée). Après quelques recherches, il s’avère que les deux menthes viennent de la même famille, après j’ai lu tout et son contraire sur internet, donc je ne comprends plus tellement la différence (sauf qu’il y a du menthol dans la « peppermint » et pas dans la « spearmint », mais je n’en mettrais pas ma main à couper!).

A froid on sent le contraste saisissant entre la menthe fraîche et la douceur de la vanille. Je vois ce couple de senteurs évoluer sous mon nez dans une danse particulière où chacun amène son caractère au service de cette chorégraphie. La magie opère pour ne plus voir que cet ensemble éphémère réuni le temps d’une danse en un ballet saisissant. L’ensemble me paraît un poil trop sucré à froid, j’ai hâte de voir comment l’ensemble va se coordonner au rythme de la flamme.

Snowfall Matin d'Hiver Salt City

Mes impressions sur Matin d’Hiver de Salt City:

Et maintenant passons au test sur le brûle parfum. A chaud, j’aime cette rondeur de la menthe. Son côté enveloppant malgré la touche fraîche est stimulant sans devenir réfrigérant. Il ne manquerait pas grand chose pour que la menthe fasse penser à celle du dentifrice davantage qu’à celle du mojito, mais non, jamais elle ne tombe du côté synthétique sans pour autant être complètement réaliste. La cannelle imperceptible à froid, vient réchauffer la vanille tout en continuant à se camoufler.

Snowfall Matin d'hiver Salt City

 

La senteur est agréable, simple, adaptée à une senteur d’intérieur. La maison prend un léger coup de frais et de gourmandise. Matin d’Hiver ne remplace pas dans mon coeur la Senteurs de Noël (Cranberrie, poivre, pin, bois de santal, orange) qui possède bien plus de caractère -un véritable appel pour une balade en forêt et à la montagne-, même si je les utilise toutes les deux avec plaisir pour me réveiller le matin et me stimuler!

Connaissez-vous Snowfall ou Matin d’Hiver? Aimez-vous les bougies qui mélangent la vanille et la menthe?

10 Comments

  1. Répondre

    Je ne suis pas fan de cette bougie car je n’aime ni la menthe, ni la cannelle et la vanille à petites doses, mais te lire est toujours un grand plaisir car tu retranscrits à merveille les odeurs.

    • Répondre

      Merci Véronique pour ton commentaire!
      C’est vrai que chaque odeur est personnelle et laisse une grande part aux goûts et aux expériences. Et même dans ces conditions les attirances évoluent avec le temps, les envies et même les saisons!

  2. Répondre

    Salut Flo !

    Pour te donner une idée de la différence entre les deux menthes, il y a du menthol dans les deux mais à concentration différente. L’odeur de la menthe verte est proche du malabar menthe (menthe fraiche plutôt douce et sucrée donc) tandis que la menthe poivrée est plus « piquante », plus vive et moins sucrée.
    J’adore personnellement les deux <3

    • Répondre

      Bonjour Emma, je suis contente de te revoir ici!
      Merci pour les informations que tu apportes. Suivant l’intention que l’on veut mettre dans la bougie, je comprends que l’on se tourne davantage vers l’une ou vers l’autre!

  3. candelista

    Répondre

    Bonjour, Florence. Petit avis botanique à propos de la menthe.
    La menthe poivrée est une sous espèce de la menthe verte ( goût chewing gum)
    La menthe poivrée semble posséder plus de vertus médicinales que la menthe verte.
    Les puristes ne les utilisent pas de la même façon en cuisine: mon voisin est anglais alors gare à la sauce à la menthe …
    Candelista

    • Répondre

      Bonjour Françoise,
      Pour ne rien vous cacher, j’espérais votre avis de botaniste, et je vous en remercie. Je me suis pas mal documentée sur ce sujet et les avis divergeaient…surtout sur les sites anglais! Le nom de menthe poivrée m’inspire plus, j’en ai une image un peu rebelle non réductible à une senteur de dentifrice, sûrement la mention de l’épice! Et puis cela lui confère un caractère certain!

      • Répondre

        Françoise a raison, la menthe poivrée a beaucoup plus d’intérêt en terme de thérapeutique (c’est pourtant un croisement de menthe verte et menthe aquatique qui sont moins intéressantes sur ce point-là).
        En revanche, dès qu’on veut de bonnes infos solides sur les essences de plantes (huiles essentielles en tête), c’est vers l’école française (et belge!) qu’il faut se tourner. Les sites anglais, malgré tout l’amour que je leur porte, je me méfie de leurs sources (le monde anglo n’a pas la même référence et conception de l’huile essentielle et de sa définition).
        Et j’appuie Véronique: c’est toujours un plaisir de lire tes revues et tes superbes descriptions me parlent à chaque fois 😉 (parce que oui, je viens souvent te lire).

        • Répondre

          La menthe aquatique… voilà une découverte pour moi! Ni une ni deux me voilà à sillonner internet à sa découverte. C’est très poétique en tout cas!
          Un grand merci Emma pour ces remarques sur les herbes, les huiles et les articles! Je trouve très enrichissant de pouvoir ainsi échanger autour d’une passion commune. Il est compliqué à mon avis de naviguer au milieu des huiles essentielles, et la désorientation est assurée sur les sites étrangers! Je me cantonne aux connaissances que je peux glaner sur les sites français et sur les boutiques en ligne.

  4. Répondre

    TU me tentes vraiment avec cette senteur, j’aime tout ce qui la compose, après il faut voir si le mélange est réussi mais il a l’air!!

    • Répondre

      Il faut aimer les odeurs douces et sucrées. A partir de là, si tu aimes les éléments annoncés, il ne devrait pas y avoir de mauvaises surprises!

Laisser un commentaire