Duel de miel chez Alcante

C’est parti pour un duel au sommet comme je les aime. Aujourd’hui ce sont deux miels qui s’affrontent de la marque Alcante. Je n’ai qu’une chose à dire: que la meilleure senteur de miel gagne! Les concurrents sont Miel des Collines et Miel Blond d’Acacia.

Le miel est un trésor que j’apprécie beaucoup… C’est un de mes ingrédients phare en cuisine, seul ou accompagné toujours savouré avec satisfaction. Il m’escorte aussi dans ma salle de bain pour des créations maison que ma peau et mes cheveux dégustent avec bonheur. Côté cuisine le miel des collines offre une variété de goûts très intéressante, il provient de diverses fleurs ce qui lui offre une diversité intéressante et un parfum assez fort et complexe. Le miel d’acacia correspond lui a une odeur plus douce et une saveur plus légère, il est récolté sur les acacias.

Miel Blond Acacia Miel des Collines Alcante

Je compte sur la maison Alcante pour ne pas me peiner sur cette senteur de miel, odeur sur laquelle je suis intransigeante. Alcante ne me déçoit pour ainsi dire jamais dans la composition de ses parfums, aux notes si naturelles, raffinées et à la touche française indéniable. Je trouve qu’en senteur d’atmosphère le miel crée un parfum à nul autre pareil. C’est celui de la cire, des maisons de vacances et de la nature. Il peut être raffiné en rappelant les meubles de bois qu’il lustre, ou gourmand. Qu’en est-il ici?

Miel Alcante

Voici les trésors déballés… dans leur écran qui laisse ressortir leurs couleurs… et surtout leur senteur. Côté couleur, vous pouvez constater que le miel des collines se révèle plus foncé et plus orangé que le miel d’acacia. Effectivement, le miel d’acacia se caractérise par une jolie teinte claire presque dorée, raison pour laquelle sans doute Alcante a décidé de la nommer « miel blond ».

Qualité de la senteur de miel:

Côté imagination je ne suis pas en reste avec l’appellation « Miel des Collines ». La marque Alcante étant provençale, j’imagine un miel tiré de lavandes, de garrigue et de landes, de thym, de romarin, … Un miel au caractère fort et au côté provençal assumé. Qu’en est-il à l’utilisation?

Miel des collines Alcante

Miel blond d’acacia se présente comme un miel très fleuri, la touche de miel reste bien évidemment la majeure de la composition, celle qui enveloppe le mélange. On sent très bien un fond fleuri mêlé parfaitement à la senteur. Le parfum dévoilé aussi une odeur de cire pas sans rappeler celle des rayons. Je m’étonne presque de ne pas entendre les abeilles vrombir. C’est un très joli décor de champs et de ruches que l’on a sous les yeux, avec une brise qui viendrait parfois agiter les têtes fleuries. On pourrait y contempler le ballet des abeilles et le travail de l’apiculteur. Une vraie balade gourmande dans la nature et une ode au métier d’apiculteur.

Miel Blond d'Acacia Alcante

 

Miel des collines est d’une gourmandise indécente, au point de m’évoquer des agapes ou symposiums et presque des orgies romaines (et oui, ils étaient déjà grands amateurs de miel dans l’antiquité!).  Ce miel est d’une riche olfactive sidérante, il se révèle très gourmand, corsé, un peu boisé avec une pointe fleurie. C’est une véritable histoire qu’il nous compte avec toutes ces senteurs qui le composent. Et à sa simple odeur, il m’évoque de nombreuses recettes de cuisine aux accents méridionaux.

Diffusion de la senteur de miel:

Ce serait dommage que de si belles senteurs n’aient pas une diffusion suffisante pour la pièce où elles se situent. Alors voici mon avis…

Le miel des collines possède une diffusion à la hauteur de son caractère, puissante et corsée. Il englobe tout sur son passage! Toutes ces notes paraissent rayonner au fur et à mesure de la  diffusion pour atteindre tous les coins de la pièce. C’est une grande gourmandise, bien réalisée, sucrée (presque caramélisée), fleurie, boisée, avec des touches de pollen. Bien plus solaire que l’odeur des pastilles de miel. Finalement, il apparaît comme une évidence cette diffusion c’est le miel gourmand. Sous toutes ses facettes.

Miel Alcante

La diffusion de miel d’acacia est vraiment semblable aux senteurs qui vous assaillent pendant une promenade au milieu de ruche. L’effet est saisissant, c’est-à-dire que chaque senteur se rappelle à vous au gré de la brise. Un parfum naturel s’installe chez vous, un fond de miel, et en vous déplaçant vous percevez les fleurs, ou la cire, le miel exclusivement… Une diffusion donc parfaite pour ce type de senteur!

Avis général sur chacun de ces miels:

Finalement, voici le moment de dresser le verdict au vu des qualités de chacun de ces miels. Qui de Miel blond d’Acacia et de Miel des Collines tire son épingle du jeu?

Comment départager deux concurrents aux talents si variés, aux ambiances si évocatrices, à la beauté certaine et à la volonté de plaire évidente? C’est impossible. Chacun raconte une histoire différente, chacun a sa place et chacun mérite qu’on l’écoute et qu’on le soigne.

Un tel degré de maîtrise de la senteur, un ingrédient de base, deux belles histoires aux sujets si différents, c’est est presque émouvant de subtilité. Je suis conquise!

Miel Blond Acacia Miel Collines Alcante

Maintenant que je n’ai plus tellement de senteurs au miel chez moi, et que la barre a été mise si haute par ces deux concurrents, que dire? Je suis enchantée d’avoir eu le privilège d’être spectatrice de cette parenthèse magique que chaque senteur a su ouvrir. Qu’en avez-vous pensé? Quelles sont vos senteurs de miel préférées?

Et sinon, n’hésitez pas à adopter une ruche, les propositions sont nombreuses sur internet, pour sauver nos apiculteurs et nos abeilles! (Si vous voulez plus d’informations, je peux vous aiguiller!).

8 Comments

  1. candelista

    Répondre

    Alcante a le vent en poupe chez vous en ce moment !!
    Tant mieux. Je trouve que c’est une maison , milieu de gamme ( sans être péjorative du tout),
    qui privilégie les senteurs très  » nature » comme ces 2 miels.
    Le miel des collines m’inspire plus que le miel d’acacia, car il semble plus rustique , plus  » terrien »;
    rien que la couleur évoque quelque chose de plus corsé: la couleur des miels et des cires sont fonction des plantes butinées.
    Pour ma bougie  » Hélianthe », j’ai plusieurs couleurs de cire que j’achète auprès des apiculteurs ,
    elles vont du blond au presque pain brûlé.
    Le miel d’acacia me parait plus sophistiqué, plus  » tiède », pourtant ce n’est pas faute d’apprécier leur parfum autour de mon jardin
    , les jours de grande chaleur: le soleil exhale le parfum de certaines fleurs ,en pleine journée
    au contraire d’autres qui se diffusent leur parfum que le soir , après les grandes chaleurs.
    Pour l’instant, du miel, du citron et du gingembre confit, rien de tel pour lutter avec gourmandise contre les méfaits de l’hiver!!
    Candelista

    • Répondre

      Bonjour François,
      Alcante me charme complètement, et comme j’arrive au bout de mes trésors, je me dis qu’il est plus que temps d’en parler tant qu’ils sont frais dans ma mémoire et encore sous mon nez! En même temps, avec des odeurs aussi naturelles, qui rappellent les saisons plus chaudes… je me laisse emporter! Et c’est aussi la saison où je consomme le plus de boissons chaudes accompagnées aussi de miel, de citron, …
      Je n’imaginais pas une telle palette de couleurs concernant la cire d’abeille, il est vrai qu’on lui voit souvent la même couleur lorsqu’elle est utilisée en cierge ou en savon (dans les tons dorés/ocrés). Merci pour votre apport.

    • Répondre

      Alors la Chinouk, permets moi de te dire que tu as mal joué…
      Par contre tu pourrais avoir une chance de te rattraper très vite… je n’en dis pas plus, mais il faut que tu puisses suivre les articles cette semaine!

  2. Répondre

    Superbe ode au miel et au savoir-faire d’Alcante. Miel des Collines a été la première bougie 40h que j’ai eue de chez eux, comme toi j’ai été conquise par son caractère nature et puissant. Je n’ai malheureusement testé aucune autre bougie miellée qui tienne la comparaison 🙁

    Bises

    Clara

  3. Répondre

    çaaaa y est, j’ai enfin quelques minutes devant moi pour te faire un retour sur la battaille que j’ai également menée chez toi, grâce à ton aide!! 🙂 J’ai rajouté un petit dernier dans la bataille: la Miel de Charroux!
    A froid, déjà, les 3 sont bien différentes, chacune sa version! J’ai évidemment commencé par la Miel des Collines: j’aime en général les senteurs très gourmandes, avec une belle présence, et ta description m’a laissé rêveuse! Le problème, c’est que tu décris tellement bien, que je ne vois pas ce que je peux rajouter!! 🙂
    Donc, petite Miel des Collines, à chaud a juste été incroyable! Le nez dans un vrai pot de miel foncé, une diffusion qui emplit toute ma pièce sans jamais être dérangeante. Le côté corsé l’empêche de tomber dans l’apsect gourmand indigeste. Pour moi, franchement, on est proche de la perfection dans ce que je recherche.
    2ème test, et pour moi, une petite surprise: Miel d’acacia. Comme j’avais eu un vrai coup de coeur avec Miel des Collines, je ne m’attendais pas à être encore surprise par une Miel! Elle paraît toute douce avec son petit côté fleuri-sucré et alors, à la diffusion, elle m’a complètement charmée. La fragrance est plus fine que Miel des Collines et pourtant parfume aussi bien. Ce que j’ai aimé dans cette cire, c’est qu’elle parfume beaucoup plus naturellement que Miel des Collines: elle laisse juste un petit fond miellé dans l’air qui est juste parfait. Elle m’a vraiment bluffée!
    Et enfin, pour le fun, j’ai fini ma bataille avec Miel de Charroux. Encore une version complètement différente à mon avis. En ayant les 3 côte à côte, celle-là aurait, à mon nez, un léger fond de Cire des Antiquaires (que j’adore également en bougie…). Elle parfume toujours aussi bien, avec gourmandise, mais j’ai un tout petit peu moins l’impression d’avoir le nez dans un pot de miel avec celle-là. La diffusion est relativement comparable aux 2 autres.
    Donc en résumé, pour moi Miel des Collines = tête dans le pot de miel (foncé) / Miel d’acacia = une ballade au milieu des ruches et Miel de Charroux = un miel dans un bureau ciré 🙂
    Si je devais décerner une petite palme, ce serait pour la Miel d’Acacia parce qu’elle m’a agréablement surprise par rapport à mes attentes…!
    Encore merci pour cette découverte Flo!!
    Et désolée pour le roman!!

    • Répondre

      Hello Helka,
      C’est un plaisir de lire des commentaires aussi précis! Surtout quand on fait rentrer un challenger de plus dans l’arène!
      Le nez dans un pot de miel… c’est exactement ce que j’adore, et ce que je recherche pour ce genre de bougies! Et la miel des collines frôle la perfection dans ce rôle!!
      J’apprécie aussi beaucoup la senteur des bougies de Charroux, autant que celle de Frostbeard dans cette veine. Elles manquent toutes les deux un peu de raffinement, mais peuvent vite devenir addictives à cause de leurs parfums très gourmands!
      Je suis vraiment contente que les deux senteurs aient pu te surprendre et te charmer à la fois… Cela fait une personne de plus lancée dans la quête de la bougie parfumée au miel parfaite.

Laisser un commentaire