Immortelle Sauvage d’Alcante

Aurjourd’hui c’est à une belle et grande dame que je souhaite donner la parole, je vous présente Immortelle Sauvage qui doit le jour à Alcante. Veuillez accueillir cette grande dame avec les égards dus à son rang. Laissons là tranquillement s’installer en notre compagnie pendant que je vous présente son créateur.

Tel Pinocchio engendré par Geppeto, cette senteur a été façonnée par les mains expertes (et le nez!) de la maison Alcante. Elle a été inventée pour vous séduire par une maison française de bougies parfumées passée maître dans l’art de mêler les parfums de Grasse à ses cires pour créer de  véritables odes parfumées. Des contes adressés à tous, généralement sur leur région d’origine, la Provence!

Cette grande dame, de son nom Immortelle Sauvage, est composée de fleurs blanches. Cette senteur c’est la séduction féminine concentrée dans un parfum. C’est un parfum à la fois doux et déterminé. Une alliance entre la féminité et la confiance en soi.

Immortelle Sauvage Alcante

Qu’est-ce que l’Immortelle Sauvage, c’est une plante à la couleur jaune bien vive. C’est en écrivant cet article que j’ai découvert l’apparence de la fleur. Elle ne correspond pas du tout à ce que j’avais imaginé. Je voyais une grande fleur élancée, d’un bleu mauve, entre l’agapanthe (magnifique signification étymologique) et l’iris. Voici à quoi ressemble l’immortelle telle qu’on la retrouve dans le Var:

Immortelle sauvage Alcante en Provence

Mes impressions sur Immortelle Sauvage d’Alcante

C’est pour l’instant la plus belle senteur fleurie que je connais sous forme de bougies. C’est une telle émotion que suscite cette senteur pour moi que je crains ne pas trouver mieux dans cette catégorie.

Elle constituerait un magnifique bouquet. Une odeur féminine de propre inégalable par sa délicatesse, sa subtilité, son élégance et sa grâce. Un parfum de soin pour la peau au luxe exquis.

Immortelle Sauvage Alcante

 

Je suis très émue de vous présenter cette senteur, car pour moi, c’est ma « Mamie » résumée en une senteur. C’est le raffinement, le goût des belles choses, la féminité et la nature concentrés en un parfum. C’est l’odeur de sa main toujours prompte à réconforter et à relever. Ce sont les premiers jeux avec ses rouges à lèvres, avec ses parfums, et ses crayons. Ce sont les moments privilégiés de la toilette, passés sur ses genoux. C’est aussi son parfum Opium, son appartement toujours fleuri, sa connaissance de la nature intarissable, les longues promenades, les souvenirs de son Auvergne natale,… Ce serait presque le lingot parfumé à placer sous mon oreiller pour passer une nuit sereine!

C’est beaucoup d’émotion, et cette senteur me fait toujours pleurer. Ce sont de très beaux souvenirs d’enfance auprès d’une belle dame bienveillante, aimante et chaleureuse, solaire. Les deux, la personne et le parfum, me manquent cruellement. Le titre d’ « immortelle sauvage » se révèle tellement ironique et tellement juste à la fois!

Bon, je sais que cette description ne vous aide pas. Mais vous connaissez certainement ce genre de personne à la féminité assurée, au goût des belles choses et originale, à la douceur et la gentillesse incomparables. Une personne aimante et solaire… Cette senteur vous la rappellerait certainement. Elle vous transporterait dans son sillage plein de fleurs gracieuses et sauvages à la fois.

Quelles sont vos senteurs fleuries préférées? Connaissez-vous cette Immortelle Sauvage d’Alcante? Aimez-vous allumer des bougies parfumées aux fleurs blanches?

6 Comments

  1. Répondre

    Très jolie revue, pleine d’émotion !
    Je ne connais pas Immortelle Sauvage d’Alcante mais je connais bien la fleur; on en offre des petits bouquets séchés à la Saint Jean par chez nous (Sud) et certains parfumeurs lui ont rendu hommage avec plus ou moins de bonheur (Sables d’Annick Goutal, immortelle sable chaud épicé, et Bois Lumière d’Anatole Lebreton, immortelle miel chauffée au soleil hyper lumineuse, sont parmi les meilleures). Dans la nature, elle a cette pointe un peu curry assez typique.Pour moi, l’immortelle, c’est l’odeur du sud, de la maison ensoleillée aux volets mi-clos et de l’été. Personnellement, question fleurs, je préfère la tubéreuse, la fleur d’oranger et le tiaré (celle-ci ayant une odeur plus verte, poivrée et « gazolée », totalement différente de l’idée qu’on s’en fait en sentant du monoï, et j’en suis archi fan).

    • Répondre

      Merci Emma pour ce retour très intéressant. J’avoue que la senteur Bois Lumière D’Anatole Lebreton a l’air particulièrement à mon goût. Elle a l’air sublime! Cette senteur a vraiment eu le don de me toucher au cœur, et j’aime tous les détails que tu rapportes à son sujet.
      Côté fleur j’aime aussi beaucoup la tubéreuse… Et quant à ta description du tiaré, elle m’a forcément donné à esquisser un sourire!! C’est tout à fait ça!

  2. Répondre

    Ouahou super retour sur cette senteur, je vois très bien le genre de femme que tu évoques ici, et je comprends ton ressenti car moi aussi certaines odeurs me rappellent particulièrement ma grand mère, les odeurs boisées qui font un peu pensé à des parfum tel qu’ocre doré de durance par exemple!

    • Répondre

      Bien décidée à mettre le nez sur Ocre Doré, je me suis rendue dans mon point de vente traditionnel de bougies Durance… et rien. Je ne retrouve pas non plus la bougie Figue Pamplemousse… Mais que font-il actuellement chez Durance (ou dans mon point de vente?). Va vraiment falloir que je mène l’enquête!!

  3. candelista

    Répondre

    Bonjour, Florence. Très touchée par cette belle évocation d’une belle personne à travers une belle senteur.
    L’immortelle sauvage ( que j’appelle improprement immortelle des sables , car c’est là que je l’ai le plus souvent rencontrée)
    a bien une odeur de curry très particulière, comme le décrit Emma.
    Chez Gilles Dewavrin (, qui est une de mes maisons préférées, ) ils ont un  » caviar bleu » dont une des composantes est l’immortelle.
    L’Occitane avait aussi toute une ligne de cosmétiques à base d’immortelle qui est une plante aux vertus médicinales remarquables.
    Candelista

    • Répondre

      Bonjour Candelista,
      Une fois de plus je vous remercie pour votre apport fort judicieux. Il va vraiment falloir que je découvre ces bougies Gilles Dewavrin. Ma prochaine commande risque d’être auprès de cette maison (attendons le printemps…) et bien évidemment, cela me donne très envie de glisser dans mon panier ce « caviar bleu ».
      Une plante jaune qui sent le curry… Je vois maintenant précisément quelle est cette plante (dont j’ignorais le nom jusqu’à maintenant). Bon, alors la senteur d’Alcante ne ressemble pas le moins du monde à celle de la plante en question!

Laisser un commentaire