La senteur Mi de chez Quali Art

Je vous l’avais promise, voici mon avis sur la senteur Mi de chez Quali Art. Pour avoir testé la cire parfumée et la bougie, je vais tâcher de vous fournir un avis complet sur ce parfum.

Cette bougie sur le papier, c’est celle qui m’a fait chavirer pour cette collection Symphonie. Elle comporte certains de mes parfums préférés sous forme de bougies: cuir, vieux papier et fumée. C’est-à-dire des parfums destinés à créer une atmosphère dans son intérieur. avant d’en venir à mes impressions sur son parfum, je tiens à vous présenter son origine et ses qualités.

cuir, vieux papier et fumée

Et puis après avoir testé la senteur Cuir de la boîte de cires parfumées, j’avais vraiment envie de découvrir une de leurs créations comprenant cette odeur.

Mi Symphonie bougie parfumée Quali Art

Le créateur de la senteur Mi: Quali Art

Quali Art est une entreprise alsacienne qui crée des bougies artisanales à partir de matières premières de qualité. Les senteurs créées sont déclinées dans plusieurs formats disponibles, vous pouvez vous les procurer sous forme de cires parfumées (de différents formats), de bougies (le poids de la cire et la mèche au choix en coton ou bois sont à choisir).

Pour découvrir d’autres senteurs de cette marque, je vous recommande ma bougithèque qui vous orientera dans vos sélections.

Si Symphonie Quali Art format coeur

La bougie que j’ai élue correspond au format 150g, dans la vermine de 200ml, mèche en bois (cela facilite la fonte de la cire, l’accélère et améliore la diffusion du parfum par conséquent, d’un autre côté elle diminue la durée de vie de la bougie), 40 heures de combustion. Son prix est de 15,50 euros.

La cire parfumée que j’ai choisie se présente sous la forme d’un coeur commercialisé de 11g à 1,90 euros. Vous en avez pour environ 7 heures parfumées.

La senteur Mi appartient à leur collection Symphonie qui attribue à chaque note un parfum. Je vous ai donné mon avis sur d’autres des senteurs de cette collection ici.

Bougie parfumée Mi

Senteurs de Mi par Quali Art

Voici la description que vous trouvez sur le site de Quali Art à son sujet:

Bougie parfumée à la fragrance cuir, vieux papier et de quelques notes de fumée. Parfum rustique, chaleureux et decontracté. « Mi », une note teintée de souvenirs auprès d’un bouquiniste.

Bougie parfaite pour donner l’ambiance mystérieuse et intimiste d’une bouquinerie, où le temps semble s’être arrêté. La bougie « Mi » s’accordera à merveille dans un bureau.

Bougie parfumée Mi Cire parfumée Symphonie Quali Art

Quelles sont mes impressions? Elles sont simples: la description correspond assez précisément à l’odeur qui émane de la bougie. Sauf que je n’aurais pas mentionné les ingrédients dans cet ordre. C’est une odeur de papier roussi qui apparaît en premier, et qui ensuite mène la danse.

Le cuir reste en note de fond, il est présent, ne vous attendez pas à ce qu’il soit vraiment atténué, mais ce n’est pas la vedette. Souvenez-vous vous êtes dans bouquinerie, pas chez un tanneur. La fumée n’est pas âcre, ne comporte pas de notes boisées, c’est vraiment une odeur de papier journal qui se consume (comme lorsque vous lancez un feu en attendant que les brindilles prennent).

Concrètement, ce parfum ne possède rien en soi de spectaculaire ou de merveilleux. Pourtant il parvient à créer une très jolie atmosphère qui me plait bien. C’est une bougie très agréable, qui viendra tapisser votre intérieur d’une note désuète, comme si vous vous incrustiez dans un tableau de Vermeer.

Vermeer Mi Symphonie Quali Art

La diffusion de cette bougie est remarquable, et ce malgré la mention « bureau » qui aurait pu laisser présager qu’elle était destinée à un espace confiné. Elle vient habiller ma grande pièce d’une touche très ancienne, de bibliothèque, avec toujours cette note de cuir qui n’est pas sans rappelée le mobilier dans lequel il fait bon se caler.

Est-ce une senteur qui vous attire? Aimez-vous ces senteurs d’études, de vieux cabinets de curiosité, de bibliothèques anciennes? Pourriez-vous acheter la bougie Mi ou une autre des senteurs de la collection Symphonie?

2 Comments

  1. Répondre

    Le mi effectivement je le voyais un peu comme ça, je ne me suis encore jamais lancé dans le cuir ou le papier journal, il faut vraiment que je tente!

    • Répondre

      Le cuir devient de plus en plus une senteur que j’apprécie avec la fève tonka et les feuilles de tabac… Le papier journal n’est pas une odeur que j’affectionne, même si elle donne du caractère à certaines senteurs.

Laisser un commentaire