Abonnement The Goulet Pens Mars 2015

Après la présentation du contenu de l’abonnement aux échantillons d’encre du site The Goulet Pens pour les mois de janvier et de février 2015, voici mon retour sur le mois de mars!

The Goulet Pen abonnement mars 2015

Contenu de l’abonnement de mars 2015:

Je retrouve le traditionnel menu disponible dans tous les abonnements. Et j’avoue que celui-ci me séduit particulièrement. Son titre en est la première cause: « Birds of a Feather » ainsi que son graphisme. D’ailleurs, juste pour l’information cette expression « Birds of a Feather (flock together) » signifie « Qui se ressemble s’assemble ».

Pour ne rien gâcher nous naviguons parmi les couleurs qui me séduisent le plus… Voici de quoi vous mettre en appétit aussi:

  • De Atramentis, Pigeon Blue
  • Diamine, Woodland Green (non, celui-ci n’est pas un oiseau…)
  • Noodler’s, Bad Blue Heron
  • Noodler’s, Purple Martin
  • Pilot Iroshizuku, Ku-Jaku (hip hip hip…)

The Goulet Pen abonnement mars 2015

Comme vous le voyez, les noms de ces encres ne sont pas en reste pour titiller notre imagination, qui prend dès lors son envol. Inutile de vous préciser qu’à la réception d’un tel colis, le cabris faisait de piètres bonds à mes côtés!

Pour ne rien gâcher un petit texte accompagne systématiquement ce menu, reprenant des citations anglaises mettant en avant cette faune à plumes, rappelant l’envie qu’ils nous ont donnée de voler, et la plume si utile dans l’écriture!

Bien évidemment, en plus des cinq fioles d’encre, l’enveloppe renferme un autocollant Ink Drop et un marque-page.

Mes impressions sur les encres de cet abonnement:

Quand j’ai vu la présence de l’encre Pilot Iroshizuku mon sang n’a fait qu’un tour, et ma plume a été irrémédiablement attirée par cette fiole!

The Goulet Pen abonnement mars 2015

  • De Atramentis, Pigeon Blue

Le nom de cette encre annonce le suivi du thème de l’abonnement avec scrupule.Il s’agit d’une magnifique couleur dont les teintes oscillent entre le bleu turquoise et des tons plus sombres verts. Le rendu de la couleur offre des notes assez foncées, bien plus qu’une encre bleu turquoise habituelle. Par contre, elle s’avère bien moins généreuse que sa grande sœur Black Edition Brown qui était un modèle de générosité dans le débit d’écriture. Ici l’encre coule en un mince filet, immédiatement sec, qui manque un peu consistance. Il n’en demeure pas moins que la couleur se révèle plaisante.

Si par exemple, l’achat de cette encre vous intéressait, vous pourriez vous en procurer un échantillon sur le site pour 1,25$. Cette possibilité de s’offrir des échantillons est une des fonctionnalités de ce site que j’apprécie tout particulièrement. En plus les frais de port vers l’Europe sont très convenables.

The Goulet Pen abonnement mars 2015

  • Diamine, Woodland Green

Voici un vert à faire pâlir un petit pois de première fraîcheur. C’est une couleur qui n’a pas peur de donner le ton, extrêmement lumineuse, et d’un vert saisissant de dynamisme.Un vrai vert anglais en somme, qui n’est pas sans rappeler leur herbe grasse et généreusement arrosée! Ils n’ont pas lésiné sur les pigments chez Diamine pour offrir un vert aussi concentré. Quand on découvre une telle couleur, une évidence s’impose à nous, ce n’est pas pour rien que Diamine est une entreprise anglaise! Une belle preuve de réussite de cette maison, pour des prix toujours contenus et des couleurs si profondes donne envie de s’aventurer vers d’autres teintes clinquantes. Sa vivacité donnerait presque de l’allant.

La consistance de l’encre extrêmement liquide et généreuse est un plaisir à employer. Comme pour l’encre précédente, l’échantillon est disponible à 1,25$ sur le site The Goulet Pen.

The Goulet Pen abonnement mars 2015

  • Noodler’s, Bad Blue Heron

Noodler’s présent deux fois dans cette sélection, quelle drôle d’idée de la part de The Goulet Pen. Peut-être est-ce en réaction au fait qu’elle n’apparaissait pas dans l’abonnement du mois de février?

J’avais déjà testé une encre de Noodler’s qui aurait pu rentrer dans cette sélection tournée vers les oiseau, la X-Feather, qui était un noir très profond. Que vaudra donc ce « Mauvais Héron Bleu » face à lui? La couleur se révèle sublime. Elle fait partie des deux plus jolies à mon goût de cette sélection qui frappe un grand coup parmi mes teintes préférées. Le bleu se montre très profond, presque ciel d’orage, en conservant des sous-tons bleus foncés/turquoises sublimes. En plus sa teinte peut tout à fait convenir dans un cadre professionnel sans dénoté, cela en fait une valeur sûre à mon goût.

La consistance de l’encre ne convient pas aussi bien à mon Sapporo Sailor que celle des marques précédentes, poutant pour une Noodler’s elle s’en sort pas mal. JLes encres Noodler’s ont tendance à sécher très vite avec les stylos plumes, et à rester assez sèches et fines. Comme le stylo Sapporo possède déjà cette tendance, les encres un peu plus généreuses lui conviennent mieux. Attention donc au débit et à la plume de votre stylo dans le processus de sélection de votre encre!

Autre précision, autre que celle qui consiste à dire que j’aime beaucoup cette teinte, cette encre possède une odeur très forte. C’est l’odeur de l’encre en très intense. J’apprécie cette touche et elle ne me dérange pas plus que cela mais elle risque d’en indisposer certains parmi vous.

The Goulet Pen abonnement mars 2015

  • Noodler’s, Purple Martin

Passons maintenant à la seconde référence Noodler’s de cette sélection, l’Hirondelle Noire. Voici un lien pour découvrir des photos de cet impressionnant oiseau américain, ces couleurs sont vraiment étonnantes et variées. L’idée que cette marque américaine utilise sa faune pour concevoir les couleurs de ses encres me touche particulièrement. D’ailleurs, cette couleur est loin d’être dénuée de charme.

C’est un violet qui tire vers le rose lorsqu’il est déposé en très fine couche, et vers le bleu lorsque le trait se fait un peu plus épais. Je formulerai le même reproche que pour la teinte précédente en un peu moins sévère, malheureusement, je trouve les encres Noodler’s assez sèches, ce qui correspond mal à la nature déjà assez aride de mon stylo-plume de test.

The Goulet Pen abonnement mars 2015

  • Pilot Iroshizuku, Ku-Jaku

Et finalement, est -ce vraiment le meilleur que j’ai gardé pour la fin? Allez savoir…

Ku-Jaku comme tout le monde l’ignore, signifie « Paon » mot sans charme je le concède (l’anglais Peacock me semble déjà plus joli) mais qui renvoie à un animal qui en possède de nombreux!

C’est, avec la teinte Bad Blue Heron de Noodler’s juste derrière dans mon coeur (dommage cette sécheresse de cette encre), ma teinte préférée. Oui, je la prendrai en grand format, oui elle risque de m’accompagner pendant longtemps, oui c’est divin d’écrire avec. Mon stylo-plume d’ailleurs se régale, et c’est avec des frétillements et de la joie qu’il court sur les pages pour lui offrir de grandes surfaces vierges à colorer. Cette teinte c’est le bleu-vert le plus réussi que je connais, en plus vous aurez du mal à trouver beaucoup d’encres plus saturées que celle-ci.

Si vous rêvez de la tester, c’est possible pour 2,50$… est-il besoin de préciser où? Allez, c’est ici.

The Goulet Pen abonnement mars 2015

Vous l’aurez compris, je suis absolument enchantée par cette sélection en plus de la formule. Les encres ont été tellement bien sélectionnées, que c’est le coup de cœur assuré pour quelqu’un qui apprécie autant les couleurs qui oscillent entre bleu et vert. Le message et l’esprit du menu n’ont fait qu’exacerber mon plaisir. C’est pour moi une sélection indispensable à avoir pour son stylo-plume, je suis comblée. Et j’attends déjà avec une extrême impatience l’abonnement suivant… Je vais conclure ce mois-ci avec la citation qui se trouvait sur le marque-page du mois  » If your dreams don’t scare you, then they aren’t big enough. » Ellen Johnson Sirleaf.

PS: je suis à la recherche d’un stylo bien plus généreux en débit d’encre pour servir d’autre maître étalon face au Sapporo. Si vous avez des suggestions, je suis à l’écoute! Merci (j’ai déjà le  Hémisphère de Waterman, le Sonnet de Parker et mon divin Souverain 215 de Pélikan -qui sied à mes petites mains- qui me plaisent moins pour faire des tests d’encre).

5 Comments

  1. Répondre

    Un Lamy Safari est pas mal pour les test d’encres, surtout que les plumes se changent facilement. On peut passer d’une EF à une B ou stub (plusieurs largeurs) facilement. Cela permet de bien voir comment l’encre rend sur le papier en fonction des plumes, certaines encres ne sont valables qu’avec des plumes larges. J’en utilise un en F que j’ai réglé avec un débit assez généreux quand je teste des encres, mais c’est assez rare maintenant…

    • Répondre

      J’oubliais: etaler lesencres aucoton tige (par exemple) est pas mal aussi, ça permet de mieux voir la couleur de l’encre!

      • Répondre

        Bonjour,
        Je vous remercie vivement pour vos suggestions et je note avec empressement celle du coton tige qui s’avérera très commode pour la suite!
        J’ai eu le Lamy Safari (en jaune poussin en plus, pile dans la tendance de Pâques!) et malheureusement il convenait assez mal à ma main à cause de sa forme « pré-établie ». Je ne tiens pas tout à fait mon stylo-plume comme tout le monde et les encoches pour placer les phalanges ne correspondent pas à mes mains… Si vous avez une autre suggestion, je suis prenenuse, et je suis même prête à tester plusieurs références! Merci pour votre contribution et bonne semaine!

        • Répondre

          Un Pilot Parallel pen peut aussi être utilisé à la place des coton-tiges. J’ai aussi eu des problèmes avec le Lamy Safari au début mais j’ai changé ma prise de stylo et je ne regrette pas, le confort d’écriture est bien plus grand… Sinon le Lamy studio a une section ronde et les plumes sont les mêmes que sur les Safari/Al-star etc… Les bloc plumes des TWSBI s’échangent aussi facilement mais il faut à chaque fois amorcer le conduit car c’est le bloc plume entier qu’on échange, pas juste la plume… Les tailles sont comme les Lamy, de EF à B et quelques stubs (3 tailles de mémoire).

          • ça tombe bien le TWSBI, surtout le mini & demonstrator, est depuis un moment sur ma liste d’envies… Cela me ferait une bonne raison pour le prendre. En même temps, il est vrai que le studio est bien sympathique aussi… J’irai l’essayer dans la semaine sur Paris, cela me fera un bon test… pour savoir si je peux renouer avec Lamy ou pas! Sinon, dans la liste d’envie il y a aussi le pilot custom 92, le Namiki Maki-e Sakura, et encore le Justus. Et ça c’est juste du côté des japonais, car la liste est très longue aussi côté européen et américain! Entre le forum stylo-plume et le site Goulet Pens j’avoue que je ne sais plus où donner de la tête (si, en fait je vais me rafraîchir les idées sur Ama*on ou E*ay, là où les prix me rappellent qu’il faut choisir avec rigueur les stylos qui auront le droit de faire partie de la collection).Merci pour ces conseils… je vais me pencher d’un peu plus près sur ces deux références facilement modulables. Après il ne me restera plus qu’à leur trouver des encres qui correspondent à leur débit et leur plume!

Laisser un commentaire