La bougie Lux d’Arty Fragrance

Oui, le nom de la bougie est Lux de « Lux fecit » et pas Luxe de « Tout n’est que luxe, calme et volupté ». Quoi que… Cette bougie a longtemps fait partie de celles que je souhaitais tester, et la voici à éclairer et embaumer mon intérieur depuis plusieurs mois. Laissez-moi vous conter l’histoire de la bougie Lux d’Arty Fragrance.

Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

Présentations Officielles de Lux d’Arty Fragrance

Derrière le nom Arty Fragrance se tient Elisabeth de Feydeau, la créatrice de parfums qui souhaite retranscrire l’ambiance de la Cour du château de Versailles. Elle cherche à en restituer l’atmosphère à partir de ses connaissances sur la période et souhaite la transmettre au travers de parfums modernes. Son curriculum vitae est plus qu’impressionnant tellement il révèle sa connaissance de l’histoire et des parfums.

La démarche est plus une plongée dans le monde rêvé de la cour à l’époque, plutôt que d’un voyage temporel (l’idée que je me fais du raffinement de la Cour étant loin d’être glorieuse).

Arty Fragrance bougie Lux

Je vois à travers cette image qu’une partie du prix des bougies est reversée pour la restauration du Château de Versailles, et c’est une cause qui m’avait tenu à cœur quand j’y habitais, je me rappelle qu’au Lycée nous nous étions activement investis pour cette cause (après le passage de la tempête de décembre 1999 qui avait durement touché le parc).

Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

Vous pouvez aussi constater qu’un grand soin est apporté aux contenants des bougies réalisés par des artisans verriers français dans la tradition de l’époque.

Je me suis décidée à passer commande après avoir reçu de très bon échos de Sandra… et avoir profité des soldes du site en ligne le Palais des Bougies début janvier.

Présentation de la bougie Lux d’Arty Fragrance

Voici la composition de la senteur: Absolu de cire d’abeilles, bois d’Agar et encens. De telles senteurs possèdent de quoi émouvoir mon imagination olfactive. Voici pour titiller votre curiosité, la suite de la description proposée par la créatrice de la senteur:

« Lorsque l’on entre dans un ancien appartement versaillais, le parquet ciré craque et une odeur de feu de bois s’échappe des cheminées. L’encaustique sent le miel qui se mêle au bois. Je voulais évoquer l’intérieur élégant d’un hôtel particulier du 18e siècle. Le luxe d’un art de vivre. » – Elisabeth de Feydeau

Cette bougie de 180 grammes fait partie de la collection « Baroque« , elle offre 50h de combustion (je pense qu’elle les tient effectivement), et se trouve proposée à un peu moins de 45€ (achetée en soldes à moins de 35€ sur le site mentionné ci-dessus: le Palais des Bougies).

Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

En choisissant la bougie parfumée Lux d’Arty Fragrance j’avais hésité à la prendre face à l’Aristocrate, alors pour vous mettre le nez en appétit, je vous en présente l’article fait par le Palais des Bougies:

Cette bougie retrouve les effluves galants et sensuels de cet homme raffiné autant que viril. L’effluve répandu autour de lui vibre en ondes légères. Le lourd parfum animal se dissipe bientôt au profit des volatiles senteurs balsamiques, du puissant et terreux vétiver Bourbon et des accords de cuir et de tabac parfumé.

Les senteurs fleuries ont l’air merveilleuse aussi j’ai repéré une bougie à la rose/bois, une autre violette/mimosa,une à la fleur d’oranger … Et laissez-vous bercer par l’histoire et l’art du conteur qui se trouve présent dans chaque description de ces senteurs aux noms évocateurs « La Montespan », Les Précieuses », « La Sans-Pareille », « Alcôve royale », « Délice des Libertins », …

Une vraie échappée belle! Qui m’a effectivement donné envie dix jours après son achat de franchir le pas et de commander Aristocrate. Sa revue est déjà prévue et arrive dans quelques jours.

Pour celles et ceux qui se poseraient la question, je n’ai pas trouvé de mention des matières premières utilisées, de leur provenance (sans doute française?), ni du lieu de fabrication des bougies et de leurs contenants.

Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

Mon avis sur la bougie Lux d’Arty Fragrance

Après autant de précisions « techniques » et une telle mise en appétit. Voici mon ressenti à l’usage. Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

Cette senteur, c’est un voyage immédiat dans une pièce possédant un parquet blond et de lourdes tentures aux fenêtres. C’est l’odeur de la marqueterie cirée, d’un temps en suspens où l’on se laisse absorber par les poussières qui virevoltent dans les rais de lumière. C’est aussi un peu de poussière dans le rideau, sur les tapisseries au mur et sur le dessus des cadres dorés.

Je me laisse transportée dans cet univers en dehors du temps. L’odeur de cyprès, me rappelle le labyrinthe du parc du château, celui où l’on trouve les sculptures des Fables de la Fontaine. Oui, il n’y a pas de cyprès dans la mention officielle, mais n’est-ce pas mon impression qui compte? Je me retrouve dans une belle maison soignée, aux meubles raffinés en bois, aux murs et fenêtres habillés de tissus, au jardin ouvert. Je crée comme un petit « cottage » cosy dans mon appartement avec une ouverture sur la nature si présente dans les senteurs de cire et de bois.

Comme je l’avais mentionné la durée de vie correspond à celle annoncée par Arty Fragrances. Par contre un détail qui n’était pas donné et qui m’a surpris c’est la puissance de diffusion. Cette bougie est à réserver aux petites pièces. Impossible de la mettre en valeur sinon, et pourtant je suis une habituée des senteurs « à la française » que je diffuse dans ma pièce à vivre de 25m2. Je pense que la pièce dans laquelle elle s’harmonisera le mieux est un bureau ou un petit salon. Pourquoi ne pas coudre ou broder avec cette bougie, ou encore mieux écrire, rêver, lire ou écouter de la musique? Vous ferez un bon dans un monde où le temps s’écoule avec une lenteur exquise.

A l’issue de ce test, je rêve de découvrir les autres senteurs proposées par cette maison française. Si le soin apporté est le même pour toutes les autres bougies, que les composants sont choisis avec autant de méticulosité, alors cela offre de très belles heures parfumées devant nous!

Bougie parfumée Lux Arty Frangrance

Avez-vous testé des bougies de cette marque? Quelles sont les grandes marques françaises que vous aimez ou que vous souhaiteriez découvrir? Dites-moi tout!

5 Comments

  1. Candelista

    Répondre

    Si elle sent aussi bon qu’elle n’est belle, ça doit être quelque chose !! Pour l’instant, elle fait juste rêver.
    Candelista

    • Répondre

      Cela a été un plaisir Emma de découvrir cette vidéo. Je ne la connaissais pas et l’ai visionnée avec beaucoup d’intérêt. Le mélange doit être absolument merveilleux en plus d’original. Cette association de « notes qui s’aiment » est une démarche qui me plaît beaucoup.
      Le catalogue proposé par la créatrice est très intéressant et ses associations de senteurs enchantent dès leur lecture sur le papier. La bougie parfumée « l’Enfant Roi » m’interpelle plus particulièrement, surtout après lecture de cet article ainsi que la Potager Royal: http://www.mestresorsdebougies.com/2013/12/lenfant-roi-darty-fragrance.html
      Merci encore pour cette découverte en vidéo Emma!

  2. Répondre

    Oulala ça ça me dit vraiment mais malheureusement elles sont beaucoup trop chères pour mon budget pour le moment mais j’avoue que me plonger dans l’époque du XVII-XVIIIème sièce me ravirait!!

    • Répondre

      Bonjour Lucile,
      Mon conseil serait, avant de franchir le pas, de lui attribuer un petit espace et un cadre dans lequel elle pourra évoluer et s’exprimer. Si j’avais su que sa diffusion correspondait mieux aux petits environnements, j’aurais gagné des heures de combustion et une certaine frustration au début. Concernant son prix, je pense qu’elle le mérite et au vu de la qualité de la création il ne me choque pas, et puis c’est le genre de bougies que l’on ne réserve que pour les grandes occasions! Pour faire plaisir ou se faire plaisir!! (Vivement malgré tout les prochains soldes!).

Laisser un commentaire