Lime Basil & Mandarin de Soap UK

Courte présentation aujourd’hui de la gourmande Lime Basil & Mandarin de la marque écossaise (merci Françoise!) Soap UK. Suite à l’article très récent concernant Sandy Beach, je ne crois pas utile de vous rappeler l’historique de la marque Soap UK. Je vais donc m’attacher à la présentation de la senteur Lime Basil & Mandarin et des qualités attendues pour une cire parfumée!

Lime Basil & Mandarin de Soap UK

 

Pour un retour express sur les conditions d’achat de ces cires parfumées, je rappelle qu’on les trouve sur ce site, on les achète par cinq exemplaires du même parfum dans une ravissante boîte en carton pour 2,5£.

 

La senteur Lime Basil & Mandarin de Soap UK

Que dit Soap UK de sa senteur? Voici le descriptif du site:

The Lime Basil and Mandarin fragrance in these melts combines to produce a wonderful fresh perfume that is loved my men and women alike.

The fresh zest of lime is complemented by the fresh basil and with just a hint of mandarin the result is surprisingly delicate and sophisticated and its unobtrusive  fragrance your home for hours

Les premières lignes de la description me ravissent, une odeur « fraîche » c’est exactement ce que je recherche à la lecture de cet énoncé, bien plus qu’une odeur « gourmande »; l’autre élément qui me séduit c’est la mention d’un parfum mixte.

Petit aparté destiné à certains créateurs de senteurs parfumées: pourquoi dès qu’une odeur est gourmande, douce, fleurie ou régressive, serait-elle exclusivement réservée aux femmes? Pourquoi les femmes n’aimeraient pas se tourner vers les parfums de cuir, de bois, de tabac, de mousse, etc? Je ne comprends pas,- et n’apprécie pas non plus- que même lorsqu’il s’agit d’odeurs pour intérieurs, on retrouve ces différences sexistes. S’agit-il d’une maladroite transposition du monde de la parfumerie où les types de parfums sont très orientés? Parce que dans les bougies parfumées on entre dans un autre univers et que les réflexes de parfumerie ne sont pas justifiés quand il s’agit d’une maison (féminin) ou d’un appartement (masculin)…

Après cette digression j’en reviens à la description proposée par Soap UK. Il s’agit d’un mélange de zeste de citron vert, de basilic frais et d’une pointe de mandarine.

Qu’est ce que j’en pense?

Ce sont les notes avant tout fraîches qui sont libérées et qui mènent ensuite la danse. Le basilic est l’élément principal de cette composition. Les touches fraîches dominent avec élégance un fond très fruité. On retrouve dans ce fond du piquant, notamment celui de l’orange. Qui se démarque lui aussi de la senteur très gourmande, crémeuse et fruitée que l’on perçoit. J’aurais pu penser qu’il s’agissait d’un mélange Basilic Pamplemousse/orange/mangue. Sans la lecture du titre sur la cire je n’aurais pas reconnu le citron vert.

Je trouve que le citron vert ne possède pas l’odeur qui lui est si particulière. En me concentrant et en sachant qu’il est présent, je peux le discerner dans l’impression de notes fraîches. Mais, vous l’aurez compris, ce n’est pas lui la vedette du mélange!

Quant à la mandarine, je lui trouve de plus en plus au cours de sa diffusion une senteur de mangue, qui apporterait ce ressenti crémeux, gourmand et assez sucré. En parlant diffusion…

La diffusion de Lime Basil & Mandarin de Soap UK

On pense souvent que les odeurs acides se répandent avec bien plus de force que les autres. Sans doute parce qu’une majorité de personnes craint cette acidité.

Ici la diffusion est très bonne dans 25m2 sans que l’acidité ne prenne la tête d’affiche. Ce sont les notes fraîches du basilic qui se répandent les premières et qui apportent une touche très « aromatique » à ma pièce. Par contre, une fois la cire éteinte, ce sont les notes de orange/mandarine/mangue qui demeurent pendant encore quelques heures. L’acidité vient juste se placer entre les notes fraîches et celles de fond, pour balancer les deux et offrir un lien entre fraîcheur et gourmandise!

Résultat, je trouve cette jolie senteur agréable. Elle ne justifie pas une commande pour elle seule, mais me conforte dans mon avis sur la marque, qui propose de jolis parfums, des qualités de diffusion bonnes et un univers qui lui est propre: plein de couleurs, de tonus et de fraîcheur.

Connaissez vous cette senteur Lime Basil & Mandarin? Avez-vous eu l’occasion de découvrir d’autres senteurs de la marque Soap UK? Etes-vous attirés par leurs créations parfumées?

7 Comments

  1. Tata elo

    Répondre

    très intéressant ce mélange ! j’ai chez moi basil de kringle qui me permettra de jouer au jeu de la mixologie avec un peu d’agrumes !
    je m’interroge comme toi sur les odeur féminines et masculines… j’adore le cuir (et je viens doucement au boisé)… et je fuis généralement les parfums dits féminins fleuris ou trop poudrés !
    de même en parfumerie je porte très souvent un parfum qui est justement mixte : jean paul gauthier 2 !
    même si aujourd’hui je porte un mélange « ambre fleur d’oranger » qui est à tomber !

    A très bientôt!

    • Répondre

      Hello Elodie,
      C’est un mélange génial en mixologie! Les associations fruits/herbes aromatiques fonctionnent généralement très bien! Pour peu évidemment que chaque senteur soit réussie et relativement naturelle.
      Je supporte de moins en moins cette volonté de définir chaque élément en fonction du sexe. Ici il s’agit de senteurs, et je ne comprends pas pourquoi certaines seraient plus destinées aux uns qu’aux autres. Cela a le don de m’horripiler. Surtout qu’en règle générale on associe ce qui est féminin aux odeurs démesurément sucrées, poudrées et fleuries, le tout dans des emballages roses. On a l’impression de retomber en enfance… et de renvoyer une image puérile, de princesse ou qui nous cantonnent à des tâches domestiques.
      A contrario les odeurs « naturelles » (bois, plantes, …) , « sérieuses » et « classes » (lounge, pipe, cuir, …) sont destinées à un public masculin bien plus fin connaisseur. Pas besoin pour les appâter eux de fioritures ou de souligner des notes régressives.
      Enfin, c’était en passant, mais pour une fois j’avais envie de l’exprimer!
      Merci Elodie pour ton commentaire.

      • Tata elo

        Répondre

        je comprends ce besoin de l’exprimer lol !! c’est purement agaçant !! surtout que franchement les hommes n’ont pas le nez fin lool

  2. Candelista

    Répondre

    Merci Florence pour cet aparté revigorant. Certaines choses doivent être dites !
    Les femmes ne sont pas tout à fait innocentes dans cette histoire, car si on servait un peu moins de » Barbie World »
    rose et sucré et si les femmes ne s’y laissaient pas prendre comme autant de fourmis étourdies ( et je suis polie!),
    un bel objet , une belle odeur , la note charpentée d’un Bordeaux rouge
    plutôt que l’éternel Monbazillac réservé à ces dames en fin de repas, il faut savoir ce que l’on veut et le revendiquer. Vive les parfums mixtes ( le CK ONE de Calvin Klein avait fait sensation et succès à sa sortie) il faut croire qu’il y a une demande.
    A nous de les créer, si ça n’existe pas.
    Amies féministes ( NON, ce n’est pas un gros mot), mes salutations!
    Candelista

    • Répondre

      Bonsoir Candelista,
      Effectivement, les femmes ne sont pas innocentes dans ce processus, il suffit de regarder ce qui s’achète en règle générale. Je m’étonne que les notes régressives plaisent de manière démesurée, et pas seulement à un public post-adolescence. Ok pour tester à l’occasion, mais cantonner ses expériences à ce type de senteurs c’est limiter son univers, faire le jeu du marketing et favoriser ce fossé entre les sexes. Heureusement, je souligne un phénomène qui n’est pas majoritaire, mais qui tend à apparaître de plus en plus, et cette volonté marketing est souvent lancée par des femmes!
      L’image des fourmis affolées fait sens, dans la mesure où dès que l’une marque sa trace dans une direction, de nombreuses « ouvrières » suivent les hormones à la trace. Phénomène « gourou » de blog ou de YouTube? Besoin de se reconnaître dans de jeunes adultes « fillettes » et « Kawaï ». Je ne juge pas ces personnes, après tout libre à chacun de faire ses choix. Mais que l’ensemble des consommateurs soient affectés par ce « sextarisme » m’exaspère, surtout dans le monde des senteurs.
      Mais on le retrouve aussi dans mes autres centres d’intérêt comme le sport (« pour une fille tu cours bien »), la cuisine (pâtisserie vs plats salés), l’oenologie comme souligné avant, etc.
      Vivement que les mentalités continuent d’évoluer, et que les femmes ne relâchent pas leurs efforts pour l’égalité et bénéficier du respect qu’elles méritent.
      Bonne semaine, Florence

  3. thom

    Répondre

    Coucou ma Flo,
    Je suis bien content de lire ton avis concernant cette classification systématique de sucré gourmand > femme
    Frais boisé > homme et plus loin encore ambre vanille ect > femme !
    Personnellement lorsque je vais dans une parfumerie je ne me contente pas de sentir ce qui est proposé pour homme uniquement, mais je vais sentir l’ensemble des fragrances qui m’intéresse qu’elle soit homme ou femme. Et justement beaucoup de fragrance et de composition que j’apprécie énormément sont dites féminine… Pourquoi un homme ne pourrait il pas se parfumer avec une fragrance ambrée ou bien même fleurie si ça lui plaît… les avis commence à bouger là dessus mais surtout dans le sens femme utilisant un parfum « homme » alors on considérera que c’est presque « bestial » mais l’inverse reste toujours sous entendu que cet homme est ou perdu dans son identité ou bien même une « taffiole »
    Pour la maison n’en parlons pas…
    Des bises, Thom

    • Répondre

      Hello Thom,
      Je rejoins complètement ton avis. Autant sur la distinction que sur le regard que la société jette quand on « ose » se tourner vers ce qui est proposé par le marketing pour l’autre sexe. En aucun cas ce n’est bien vu, et dans un cas ou dans l’autre, le regard se fait plus méprisant pour une transgression de la femme vers l’univers « masculin » ou pour l’homme vers l’univers féminin.
      Il est vrai aussi qu’il est moins bien vu pour un homme de se tourner vers ce qui est féminin. Je pense que c’est parce que l’univers dit féminin est tellement plein de dénigrement, que cela paraît pur que quelqu’un du sexe « supérieur » se tourne vers ce qui est proposé à l’autre. Alors qu’une femme qui lorgnerait vers l’univers masculin, c’est mieux vu, on se dit, tient elle a du goût pour une femme ou elle se rend compte que ce que l’on sert aux femmes est de moindre valeur (bien que la « taxe rose » qui s’applique pour les produits destinés au sexe féminin ne soit pas un mythe!!!)…
      Et comme tu dis « pour la maison n’en parlons pas », c’est tout aussi scandaleux!
      Je suis ravie que tu sois intervenu pour proposer ton éclairage sur cette question ridicule. Hmmm Ambre/Vanille ça me donne envie de réaliser ce mélange dans mon brûleur!

Laisser un commentaire