Tendre Nougat de Le Chat dans l’Armoire

Quand votre passion pour les confiseries rencontre celle des cires parfumées? En général cela génère un fiasco sans pareille. Une catastrophe qui vous écœure de cette confiserie pour une longue durée. Une solution pour remédier à ce problème: continuer à séparer vos deux passions d’un mur infranchissable, donner sa chance à une maison qui sait particulièrement bien tirer profit des senteurs.

Pour une fois, j’ai décidé de donner sa chance à une senteur qui s’annonce vraiment gourmande. Je l’avais déjà fait avec Nougat Glacé de Quali-Art et ma foi, la maison alsacienne s’en était pas mal tiré. Alors quelle surprise de découvrir une nouvelle interprétation du nougat dans le catalogue du Chat dans l’Armoire. Et en plus, cette cire était en cadeau dans ma commande, un vrai plaisir!

J’avais été littéralement conquise par la sélection de test choisie et j’avais hâte de pouvoir passer une vraie commande sur ce site en ligne. Difficile de faire son choix d’ailleurs dans ce catalogue à la fois si original et si bien construit. Toutes les senteurs me font de l’œil et je trouve que leurs noms sonnent comme de petites pépites « Feuille de Bananier », « Bois de Palmier », « Muffin aux Myrtilles », « Bois de Houx », « Maracuja », « Fleur d’Oranger »,…

Le Chat dans l’Armoire 

Qui se cache derrière l’entreprise le Chat dans l’Armoire?

Emma s’occupe de cette boutique sur Etsy. Vous y trouverez aussi bien des cires parfumées que des bougies (avec même la possibilité de leur choisir une mèche en bois), et des sprays parfumés. Côté tarifs, comptez 3,20€ pour une cire de 20g (soit légèrement moins qu’une tartelette Yankee Candle, 22g pour mémoire), 8,50€ la tablette de 6 cires, 10€ les 40ml de spray et 18€ les 120 ml, 17€ les 100g de bougie (soit 30 heures).

Le positionnement tarifaire se situe au-dessus de ce que l’on retrouve ordinairement dans le fait en France; je pense à Pur-Element, Quali Art, Alcante etc. Pour expliquer un tel positionnement, voici ce qui caractérise les créations proposées par Le Chat dans l’Armoire:

  • une fabrication française artisanale
  • des bougies en cire végétale sans huile de palme
  • des fragrances sans phtalate
  • l’utilisation d’huiles essentielles bio

Rien de scandaleux donc dans les prix pratiqués, surtout que les parfums créés se situent en termes de qualité au-dessus de ce que l’on peut trouver par ailleurs. Ils possèdent une âme qui leur est toute particulière et une douce mélodie. Ce qui fait que quand je choisis un parfum, j’ai une surprise liée à sa découverte (celui de l’approche particulière d’Emma) et en même temps la certitude d’être séduite par sa poésie.

Petite précision, les senteurs sont disponibles pendant quelques mois, puis les créations changent. Alors si un des parfums présentés récemment sur Nosce Tempus vous plaît, n’hésitez pas trop longtemps avant de passer commande.

Tendre Nougat le Chat dans l Armoire

Mes Impressions sur Tendre Nougat du Chat dans l’Armoire

Parce que les impressions varient suivant les goûts de chaque individu, j’aime proposer en parallèle d’autres retours. Où lire d’autres avis sur les créations d’Emma? Je vous conseille l’article d’Agnès, celui de Lucie et d’Audrey.

Une mention pas si inutile…

Tendre Nougat le Chat dans l'armoire

Venons-en au principal, la senteur! A froid la cire laisse déjà transparaître une gourmandise prometteuse, un grand moment de confiserie et de douceurs. Je retrouve à froid une impression biscuitée assez présente (notes que je n’apprécie d’ordinaire pas du tout) bien plus jolie que les autres représentations biscuitées que je connais en cires parfumés, l’autre tendance qui se démarque est une senteur d’éclats  caramélisés. Ce parfum que je distingue aisément alterne entre caramel et nougatine.

Intriguée et curieuse, je place la cire Tendre Nougat dans le brûleur, et je regarde ce petit diamant fondre! L’odeur qui se dégage alors est d’une gourmandise rarement atteinte. Je retrouve cette impression biscuitée, vraiment réussie pour ce type de senteur, et qui à chaud laisse la première place à cette « nougatine » perçue à froid.  Et là, le cadre se dresse, celui d’une confiserie où le caramel refroidi sur une plaque pendant que l’on jette des amandes dans un caramel qui vient à peine de se colorer. Les notes sont très riches, et l’impression de se trouver au cœur d’une place où les gourmandises sont sur le point de voir le jour est ancrée dans cette cire.

Sa diffusion est remarquable dans la mesure où 25m2 ne lui font pas peur, et où elle n’a pas besoin de sortir les « grands moyens » pour toujours rester présente, sans jamais virer dans le trop sucré. Je m’attendais par contre à mieux discerner l’odeur de miel et de noisette, je ne les ai pas retrouvées. S’il fallait que je retranscrive ce que cette cire m’a offert en pâtisserie, je préparerais une crème glacée aux amandes, recouverte d’un coulis de caramel, d’éclats de nougatines, le tout servi avec des gaufrettes très croustillantes et légères.

Et vous, prêts à succomber à la tentation d’un tendre nougat ou d’autres réalisations du Chat dans l’Armoire? Quelles sont vos confiseries préférées retranscrites en bougies?

8 Comments

  1. Candelista

    Répondre

    Bonjour, Florence.
    J’aime beaucoup le concept de cette petite entreprise du  » chat dans l’armoire ».
    Emma est très gentille et très passionnée.
    Je me permets juste de soulever un trop grand zèle à mettre en avant des produits extra-naturels:
    l’huile de palme ne peut pas faire partie de la composition d’une bougie puisqu’elle est complètement liquide.
    Alors que la CIRE de palme, qui ne présente absolument pas les inconvénients de l’huile
    ( tant décriés dans les médias) est une cire excellente pour faire des fondants.
    D’autre part, le fait que les huiles essentielles soient bio dénotent d’une attention à la qualité des produits utilisés,
    sauf que la qualification  » BIO » et les qualités qui vont avec, disparaissent à partir d’un certain point de fusion.
    Trop est parfois l’ennemi du bien.
    Félicitations toutefois à Emma et à son chat!!
    Candelista

  2. Répondre

    Merci pour cet article Florence !
    En te lisant, je retrouve cette odeur si réconfortante.. Je suis ravie qu’elle te plaise et j’aime beaucoup ton ressenti.

    Pour répondre à Candelista, que je salue au passage et remercie pour son message, l’huile de palme peut faire partie de la formulation de certaines cires végétales (notamment colza). Elle est introduite avant ou après hydrogénation des huiles utilisées pour obtenir la cire solide qu’on utilise ensuite pour faire ces bougies. C’est donc une précision qu’il est alors utile de mentionner si on se préoccupe de l’impact que la culture du palmier à huile a sur certaines régions d’Amérique du Sud ou d’Indonésie entre autres (car pour les méfaits avérés ou pas de son ingestion en alimentaire, c’est encore une autre histoire).
    Par ailleurs, les huiles essentielles bio utilisées ne sont présentes que dans les sprays et pas les bougies ni les cires parfumées pour la simple et bonne raison qu’à partir d’un certain point de fusion (c’est là qu’on rejoint ce que dit Candelista), une huile essentielle est altérée et les molécules aromatiques se transforment (et produisent éventuellement du benzène, du formaldéhyde etc et des trucs pas très nets). Bref, plus aucun intérêt à avoir une huile essentielle, produit thérapeutique et de grande qualité, si c’est pour la brûler. C’est ce que j’explique quand on me demande si je fabrique des bougies aux huiles essentielles et pourquoi je refuse.
    Une huile essentielle se diffuse à froid, en nébulisateur, en ultra-son (le top!) ou en spray mais jamais à chaud.

    Petite info en plus sur nos amis félins et les he : il faut éviter de diffuser des huiles essentielles en leur présence car il semblerait qu’ils n’aient pas le métabolisme nécessaire pour éliminer les molécules des he, provoquant à la longue une accumulation et éventuellement une intoxication. Chez moi, c’est réglé, elle se cache dans l’armoire ! 😉

  3. Répondre

    Bonjour Françoise et Emma,
    Nous avons à faire à une discussion de spécialistes, et je m’en délecte. Merci pour toutes ces informations apportées sur la composition des cires, des bougies et des sprays. Ainsi que les précisions données sur l’intérêt (ou plutôt non!) des huiles essentielles dans les bougies. Il va falloir que je me renseigne sur les différences de fabrication entre cire et huile des végétaux. Cela ouvre des perspectives intéressantes pour ma curiosité.
    J’éviterai de mon côté de réaliser la gaufrette à l’huile de palme!
    Merci à toutes les deux pour vos commentaires qui amènent toujours plus de connaissances et surtout de questions!
    En vous souhaitant une bonne fin de semaine!

    • Répondre

      C’est un plaisir de pouvoir s’exprimer et échanger sur ton blog Florence. Il fourmille de belles choses et on y sent l’amour du beau.
      Bon week-end à toi !

  4. Tata elo

    Répondre

    Bel article ! avec toujours une description sensationnelle !! je veux me jeter sur le compte etsy tout de suite !! mais les prix me freinent un peu .. enfin surtout le prix à l’unité. je ne me suis pas amusée a lire exactement les composés des bougies de quali art, alcante, bougie créa ou d’autres pour comparer exactement le comparable… mais il me semble quand même que 3,2€ pour 20 grammes c’est assez cher quand on veut en tester plusieurs… Du coup je me demande si je ne proposerais pas une vente groupée de tartelettes avec des amis afin de réduire le budget. pourquoi pas ! (les carrés des tablettes doivent faire 12g ??? )

    ça m’intriguait alors je viens d’aller voir : bougie créa : Cire de Soja 100% Naturelle, Fragrances certifiées sans phtalates, 1 fondant de 28g + 1 chauffe plat =2,95..
    c’est sûr que quand on se dirige vers du français fait main avec de beaux produits et de beaux parfums.. il faut y mettre le prix.
    et j’y viendrai de plus en plus car mon nez s’affine et a beaucoup plus de mal avec certaines américaines.. Mais en amoureuse de cire, avec tout le choix qu’on a, c’est pas facile de se positionner sur du haut de gamme comme ça.

    ce n’est que mon humble ressenti bien sûr!

    point très positif : l’image de marque est TOP, le logo, le nom, le design, les photos de la boutique j’adore tout !

    merci encore pour l’article.

    • Répondre

      Bonjour Elo,
      Je comprends tout à fait cette réflexion sur les prix, et je la trouve saine. Il serait dommage de se jeter à la découverte de tout et n’importe quoi sans profiter réellement de ce que l’on a sous le nez. Je comprends aussi la démarche d’Emma et y adhère, la qualité a un prix, et clairement elle recherche la meilleure possible pour chacun des composants de ses produits. Je trouve important d’encourager les artisans, français qui plus est, à s’engager dans cette démarche.
      Je préfère mille fois me tourner vers ces artisans, et leurs créations que je sais de qualité, que vers une entreprise qui n’a plus le même rapport aux créations et surtout aux clients. Emma est quelqu’un de très à l’écoute, de très bons conseils et qui parle avec passion de ses réalisations.
      D’autre part, ce qui a alimenté ma réflexion aussi du côté du tarif demandé, c’est la qualité intrinsèque des parfums. Quand j’allume ce type de senteurs, j’aime à ce que mon attention soit portée vers elle. Et l’inattention arrivant vite, il n’est pas possible de laisser une telle cire brûler deux heures de suite. Comme en 30 minutes elle imprègne de façon durable et agréable ma pièce à vivre, ce n’est pas la mort dans l’âme que je l’éteins. Je sais que je vais profiter encore longtemps des effluves (encore plus, car à froid les cires sont déjà très odorante!). Ce qui me fait de la peine finalement, ce sont les frais de port qui font vite monter la note alors que je trouve le prix de la cire en lui-même justifié. Du coup, vis à vis de la vente, cherche peut-être à combiner les frais de port en testant un maximum de parfum à l’unité, plutôt que d’essayer de partager les blocs (pas sûre que tu arrives à céder certains carrés une fois que tu auras posé le nez dessus!).
      J’espère que mes réflexions t’auront aidée. Je te souhaite une bonne fin de semaine!

  5. Carine

    Répondre

    Tres bel article!
    N’etant pas très technique concernant la bougie je ne peux que donner mon ressenti et j’ai également été conquise par la cire tendre nougat que j’ai decouverte il y a peu de temps grâce à Emma.
    J’ai également testé la bougie de voyage Ambre du Chat dans l’armoire qui est, tant par son parfum que par sa flamme, un vrai plaisir… Je la reprendrai c’est un « must have » pour moi.
    Carine

    • Répondre

      Merci Carine pour ce témoignage d’utilisation très intéressant. Je note les impressions sur la bougie qui avait déjà l’air merveilleuse avant d’avoir ce retour! Merci

Laisser un commentaire