Boîte de cires parfumées #2 de Quali-Art

Je me suis rendue compte en préparant un des prochains articles, que j’avais omis de vous présenter les senteurs sélectionnées dans ma seconde boîte de cires parfumées Quali Art. Vous savez ce sont des petites cires au format rond que l’on associe entre elles pour former son propre parfum.

Si vous êtes un peu perdus face à ce concept, je vous renvoie à l’article consacré à la première boîte. Je vous y présentais le concept et mes utilisations.

Sélection de senteurs: cette boîte parfumée de Quali Art

Pour rappel , j’étais déjà en possession des senteurs suivantes: poivre, bergamote, cuir et vanille. J’ai choisi des senteurs pouvant se mêler harmonieusement à ces premières pour créer de nouvelles compositions originales et délicates à la fois.

Pour pouvoir multiplier les expériences, plutôt que d’utiliser un grand brûleur et en mêlant deux ou trois cires, je me suis tournée vers un autre système: deux petits brûleurs dimensionnés pour des petites cires. Ainsi j’ai l’opportunité de tester bien plus d’associations sans trop sacrifier les cires. Et puis cela permet de moduler la puissance de certaines senteurs, je m’explique: quand vous savez que vous allez rester quelques heures au même emplacement, il suffit d’éloigner ou de rapprocher un brûleur suivant l’intensité que vous souhaitez offrir à sa senteur en particulier. A contrario, si une odeur est trop forte dans le mélange choisi, il suffit de reculer de quelques mètres le brûleur en question.

Seconde Boîte Parfumée Quali Art

Voici donc les deux élus trouvés à deux euros à côté de chez moi. Je n’ai pas investi davantage car je craignais qu’ils ne chauffent trop les parfums et la cire. En fait,  pour le format et la composition des cires Quali Art (et Soap UK ou Pur-Element) cela convient. La qualité reste déplorable mais maintenant que je sais que leur principe me convient quand il faudra les remplacer j’en prendrai de meilleure qualité et avec des vraies finitions.

Usage et Qualités de ces cires parfumées Quali Art

Que faire avec de la Lavande, de l’Amande, de la Noix de Coco, de la Vanille (reprise car très utile dans la mixologie) et la Myrtille? Pour mieux comprendre le parti pris de chacune de ses senteurs, je vous les présente individuellement. J’aime parler de « parti-pris » puisque même sous des noms aussi simples que lavande, amande, noix de coco et vanille peuvent se cacher des continents de senteurs. Est-ce que l’amande sera dans l’arbre, avec sa coque, torréfiée, moulue, en purée? Dans chacun de ces cas son odeur diffère. La myrtille sera-t-elle encore dans son arbuste, au milieu des siennes dans un grand panier ou déjà arrivée en cuisine? La noix de coco est-elle pleine, représentée par son eau, son lait, son aspect râpé, sous forme d’huile, …? Et la lavande, est-ce une représentation de l’huile, de lessive, d’assouplissant, de sachet parfumé, de plant, …? Vous voyez où je veux en venir?

Chaque ingrédient va mettre en avant certaines de ces facettes, puisque du fait de leurs richesses en senteurs, seuls quelques aspects peuvent ressortir.

Seconde boîte parfumée Quali Art

Pour mes impressions sur la vanille, je vous renvoie à ma précédente description. Mon avis n’a pas changé et son odeur exquise agit toujours avec autant de charme sur mon nez!

la lavande de Quali Art

L’odeur de lavande est assez déconcertante. Ce n’est pas une lavande de type brut, comme un rameau de lavande que l’on vous brandirait sous le nez, ni un sachet que vous glisseriez dans votre tiroir dédié au linge. C’est un savon à la lavande. Brut, d’un naturel qui rappelle autant la branche, le sol sec que le parfum des fleurs violettes. La diffusion de ce parfum est déconcertante, non pas en termes de puissance, mais dans sa façon de se développer dans votre espace et d’aller se nicher dans les moindres recoins de votre intérieur. Pour créer une ambiance de type lavoir ou monastère méridional elle ne manque pas de ressource.

l’amande de Quali Art

L’amande est très représentée dans le catalogue de Quali Art qui lui a même consacré une collection complète. C’est donc avec impatience que je souhaitais en décortiquer chaque facette. L’amande étant aussi une de mes senteurs préférées. Première surprise, la couleur verte de la cire, ce n’est pas ainsi que je l’imaginais. Surtout que celle de la lavande par exemple était bien de couleur violette. Par association d’idée du coup, lorsque je jette un coup d’oeil au brûleur je suis pratiquement convaincue que cette belle amande est couplée à de la pistache. Pure tromperie visuelle!

Cette amande est très gourmande, sucrée, pas tellement boisée. Le mot qui me vient à l’esprit est velouté, surtout à cause de cet aspect sucré. Elle mériterait le titre de « Dragée » plus que d’amande, bien que l’aspect croquant de cette confiserie ne lui convienne pas. La première idée qui m’est venue à l’esprit est: avec un miel sec et boisé elle doit être parfaite. Et là je me suis rappelée de leur création Nougat Oriental qui tombe sous le sens avec une telle amande. Je maintiens qu’avec de la pistache elle peut proposer une jolie combinaison.

lavande de quali art boîte parfumée

la noix de coco de Quali Art

Pour imaginer l’odeur de cette noix de coco, allez renifler un rocher coco. C’est tout aussi sucré et riche de noix de coco. L’arrière-fond du parfum se rapproche de l’odeur du lait de coco. Ce qui m’étonne c’est ce caractère assez riche et sucré. Je ne sais pas pourquoi je m’attendais à une réalisation davantage boisée.

Pour affiner un peu mes impressions, je souhaiterais compléter la notion de rocher coco. A mon nez, c’est vraiment cette impression de noix de coco râpée que je retrouve en plus du sucre blanc. Je n’y trouve pas du tout par exemple l’odeur d’un sorbet coco, moins riche en senteurs et en rugosités dûes à la noix de coco. Il y a aussi comme une touche caramélisée ou ensoleillée qui dirige le nez dans la direction de la pâtisserie plutôt que dans celle du sorbet. J’espère que cela vous éclairera…

la myrtille de Quali Art

J’ai ouvert le sachet et j’ai souri. Ce n’est pas encore l’archétype de la myrtille que je recherche, mais c’est déjà une jolie découverte. C’est l’odeur des myrtilles en train de confire. Sans être sucrées, confites dans leur propre sucre. Une très jolie surprise donc, naturelle, avec un fond moussu et humide.  C’est aspect presque de confiture devrait satisfaire les gourmands et ceux qui apprécient un rien d’acidité.

La diffusion de chacun de ses parfums est très bonne, ils évoluent tous agréablement avec le temps. Leur durée de vie varie en fonction de leur puissance, mais vous passerez aisément la barre des quatre heures sans problème d’odeur brûlée ou de perte de senteur.

Bergamote Quali Art boîte parfumée

Et puisque je pense déjà à la prochaine commande, et que je me régale des dons de la saison, ce serait: Rhubarbe, Anis, Thé Vert, Frangipanier, Framboise,… Et vous qu’est-ce qui vous tente dans ces senteurs? Vous amusez-vous à créer vos propres parfums d’intérieur? Quelles seraient les associations que vous auriez entreprise avec cette boîte parfumée?

Laisser un commentaire