Gourmandise d’été: du Lait de Coco

Un des plus beaux souvenirs de mes dix premières années se situe aux Saintes, une île des Caraïbes. Après une ascension sous un soleil de plomb, et le retour dans les mêmes conditions à l’heure la plus chaude, je me suis régalée d’un sorbet coco. C’était frais avant tout, désaltérant et infiniment gourmand. De ce voyage je garde d’excellents souvenirs.

En allumant la cire parfumée « Lait de Coco » du Chat dans l’Armoire, je me suis retrouvée propulsée avec une acuité incroyable à ce moment où je commençais à savourer ce sorbet si apprécié. J’y ai retrouvé toute la puissance de la noix de coco en lait et râpée, sa gourmandise sans pareille, son aspect rafraîchissant. Alors, me voici empressée pour vous en parler et vous permettre de profiter de cette gourmandise pendant l’été!

lait de coco le chat dans l'armoire

Pour ceux qui ne connaissent pas le Chat dans l’Armoire, je vous renvoie vers les articles où je vous présente cette boutique, et vous remets le lien Etsy et Facebook.

La richesse du Lait de Coco du Chat dans l’Armoire

Pour vous en parler, il faut que je quitte un peu ce doux souvenir, et que je vous livre des impressions moins émues sur la senteur.

Le Chat dans l’Armoire est une des rares marques où le nom correspond à la senteur. Les noms s’avèrent très simples et dévoilent des richesses olfactives sous leur apparente simplicité. Que nous disent les trois mots « lait de coco« ? Le lait de coco est produit à partir de la pulpe de la noix de coco. Il ne faut pas le confondre avec l’eau de coco que l’on trouve présent naturellement dans la noix de coco. Qu’est-ce que la pulpe de noix de coco? C’est la chair blanche de la noix de coco qui a séché et qui est râpée finement. Vous savez tout maintenant sur le lait de coco, et vous pouvez commencer à imaginer les senteurs qui vont être présentes dans cette cire parfumée.

D’ailleurs, les adeptes de la piña colada doivent bien connaître cette saveur…

Tendre Nougat le Chat dans l'armoire

Bon d’accord, les explications ainsi sont très descriptives, et il manque peut-être un peu de sentiment à votre goût. Alors c’est reparti pour l’envolée lyrique!

Les premières odeurs qui s’échappent de la cire placée sur le réchaud sont celles de noix de coco que l’on fait griller. C’est d’une gourmandise sans pareil. Cela donne envie de mâcher de la noix de coco caramélisée. Une vraie douceur des îles. Très rapidement ces notes sont rattrapées par celles bien plus onctueuses d’un lait gourmand parfumé à la noix de coco. Les deux odeurs s’unissent pour créer ce mélange envoûtant de sorbet coco. D’une richesse et d’une gourmandise riche et rafraîchissante à la fois, une brise emplie d’air du large et de noix de coco. J’y reviens je sais mais me voici à jouer sur la plage en famille, à déguster ce sorbet coco et à entendre le son des clochettes des marchandes ambulantes.

lait de coco chat dans l'armoire

Bon, et pour ceux que je laisse sur leur faim… voici ma recette du sorbet coco:

  • 50 cl de lait de coco
  • 30 cl de lait concentré sucré
  • 10 cl d’eau
  • de l’essence de vanille
  • 1 citron vert: pour son zeste et la décoration
  • des épices suivant les goûts (cannelle, muscade,…)

Mélanger les laits avec la vanille et les épices. Laisser reposer un peu moins d’une heure au frigidaire. Ajouter l’eau. Et placer l’ensemble dans la sorbetière. Il faudra attendre au moins trois heures pour les plus gourmands que le sorbet prenne!

Ensuite, il ne reste plus qu’à décorer les sorbets avec le zeste de citron vert avant de servir et de déguster cette douceur exotique.

Avec une cire parfumée pareille, il est difficile de résister à l’envie de plonger le doigt dans le brûleur et de le lécher! Heureusement la bougie chauffe-plat est dissuasive et vous avez désormais un sorbet coco qui vous attend au congélateur!

4 Comments

    • Répondre

      Sans sorbetière et avec de l’huile de coude cela fonctionne aussi. A condition de ne pas s’éloigner trop de son congélateur!
      En tout cas, la cire offre un bon substitut et sans aucune calorie!!

  1. Répondre

    Rhoo tu m’as donné envie Florence ! J’aime tellement le lait de coco que j’en bois même comme çà…Il faudra que j’essaie ta recette.
    Merci pour l’article, c’est exactement cette odeur que je sens quand je fais ma cire: un sorbet gourmand avec cette pointe de coco à peine caramélisée.

Laisser un commentaire