Prenez part au sommet de la lavande!

Vous avez l’habitude des duels sur le blog, et si on passait à un petit triel? Que diriez-vous d’une rencontre au sommet de trois cires parfumées à la lavande? Trois créations qui proposent la lavande comme protagoniste et qui vont s’affronter en un combat sans merci pour la satisfaction de votre nez, vos yeux et votre esprit?

Parce que oui, la lavande est une passion chez moi! Ce n’est pas la première fois que je vous présente la lavande sur le blog, j’avais notamment rédigé un article sur celle de Salt City et celle d’Alcante. Et ce ne sera pas le dernier article à son propos, vous pouvez me faire confiance!

Présentation des adversaires:

J’aime sélectionner avec le plus grand soin les adversaires qui doivent s’affronter. Cela en devient presque stratégique. Choisir une nationalité, une marque, un parti-pris créatif, … Associer l’ensemble avec deux autres cires sélectionnées avec autant de soin, et laisser ce petit monde s’exprimer et offrir la performance de leur vie!

Première lavande: French Lavander de Scentsy

Une valeur « sûre » dans le mesure où il est inscrit « French » dessus? Que vaut donc une lavande française pour le nez d’américains? Etant donné que Scentsy  offre une vision américaine assez délicate des senteurs qu’elle propose, elle a sa place dans un comparatif au milieu de deux créations françaises. Surtout en se targuant de proposer une création de chez nous. Va-t-elle tenir la distance?

French Lavender Scentsy

Deuxième lavande: Brin de Lavande du Chat dans l’Armoire

Je voulais un second concurrent français, le Chat dans l’Armoire, capable de proposer une belle interprétation de cette senteur à la fois si naturelle et si raffinée. J’aime encore plus la mention « brin de lavande » qui « incarne » cette senteur dans un élément concret, un petit morceau de nature.

brin de lavande le Chat dans l'Armoire

Troisième lavande: Lavande de Quali Art

Toute la difficulté consiste à choisir ce troisième membre du triumvirat pour offrir une réelle compétition entre chaque participant et maintenir le niveau attendu… Alors forcément mes pas se sont dirigés vers une autre maison française, Quali Art, qui sur le même principe que les « Simply » de Scentsy propose des galets de senteurs « pure » à glisser dans son brûleur pour se livrer à de la mixologie. Il s’agit donc simplement de la senteur « Lavande ». J’ai eu l’occasion de vous la présenter dans l’article consacré à la boîte parfumée #2.

lavande de Quali-Art

 

Qualités de ces senteurs et Diffusion:

Mes critères de test sont au nombre de trois: l’originalité de l’approche de la senteur, sa diffusion, sa durée de vie. Evidemment, elles ne s’affrontent pas en toute égalité dans la mesure où leurs poids et leurs composantes diffèrent, sans parler de leurs prix. Voyons cela de plus près.

Présentation et parfums de ces cires

Taille:

La plus grosse cire parfumée et de loin est celle du Chat dans l’Armoire qui pèse 20g, une cire de Quali Art pèse 6g et un cube de chez Scentsy  -sachant que sa taille et son poids peuvent varier- autour de 9g. J’ai donc effectué mes tests avec un peu plus de 10g de cire pour que toutes ces cires parfumées puissent bénéficier des mêmes conditions de test.

Prix:

La cire du Chat dans l’Armoire coûte 3,20€, la boîte de 30 cires de Quali-Art coûte 12€ ce qui donne un coût de 40 centime pièce. Et chez Scentsy pour un bloc de cire prédécoupé il vous en reviendra pour 7€. Ce qui donne un prix au gramme de 16 centimes pour le Chat dans l’Armoire, 6 centimes pour Quali Art et 9 centimes pour Scentsy. Je ne prends pas les frais de port en compte dans ce calcul ce qui donne en prix de test: 1,60€ chez le Chat dans l’Armoire, 60 centimes pour Quali Art et 90 centimes pour Scentsy.

Composition:

La composition de la cire de Scentsy n’est pas mentionnée sur leur site. Tout ce que je sais c’est que sa base comprend de la paraffine et que les créations sont réalisées dans le Michigan. La cire du Chat dans l’Armoire est garantie sans OGM, sans phtalate, sans huile de palme, les parfums proviennent d’huiles essentielles. La cire parfumée est faite à la main en France. Les cires parfumées « Bonbons parfumées » de Quali-Art sont réalisées à partir d’un mélange de cires végétales, d’une haute concentration de parfum de grande qualité.

On note donc de grandes différences dans le choix des matières premières et des cires employées entre ces différents fabricants de cire.  Ces partis pris contribuent à la qualité de la restitution du parfum et à sa durée de vie.

lavande du soleil alicante

Parfums de ces trois cires à la lavande:

Chez Scentsy « Un parfum pur de lavande sauvage provenant des collines de France. » et chez les deux français pas de descriptif.

Diffusion des trois adversaires:

J’ai utilisé le brûleur électrique de Scentsy pour faire fondre leur cire et mes brûleurs traditionnels avec bougies chauffe-plat pour les deux autres cires. Cela peut interférer sur les résultats obtenus.

Les trois cires parviennent aisément à tenir un moment. La première à flancher était celle de Scentsy étonnamment, alors qu’elle bénéficiait d’une méthode de chauffe plus douce. Il faut dire que son parfum se fait vraiment discret. C’est une lavande toute douce, plus proche de l’odeur d’une sucrerie à la lavande que d’un brin naturel.

La plus forte des trois senteurs en termes de diffusion est celle de Quali Art. Elle en impose. L’odeur qu’elle répand se fait très puissante, ombrageuse et un rien animale. Ce qui est étrange pour de la lavande, mais c’est vraiment la sensation qu’elle procure. Elle gagne à être modérée en mixologie par des notes vertes, lumineuses et un peu sucrées.

Ma préférence en termes de rendu se tourne vers la cire du Chat dans l’Armoire. Je n’ai rien à redire concernant sa durée de vie ou sa diffusion exemplaire. Elle parvient à rester fraîche au fil des heures. Le parfum est celui que l’on attend de la lavande, digne de l’huile essentielle avec une très légère touche adoucie (moins vive et comme glacée).

Je n’ai pas encore trouvé LA senteur de lavande qui me ferait particulièrement vibrer parmi ses trois représentants, mais en vous tournant vers celle du Chat dans l’Armoire vous pouvez être assuré de ne pas vous tromper. Je pense que je peux attendre la senteur que j’imagine en associant une senteur boisée et de mousse à la lavande du Chat dans l’Armoire. A tester!

lavande du soleil Alcante

Et puis, pour garder le suspens à son comble j’ai déjà prévu une édition ou s’affronteront trois bougies parfumées à la lavande: Vanilla Lavender de Bath and Body Works, Lavender de Woodwick et Twilight de Salt City. Laissons-leur le temps d’acérer leur lames et de préparer leurs arguments olfactifs! Retour prévu dans les prochains jours.

Et vous quelle est votre senteur de lavande préférée? A quoi aimez-vous associer ce parfum? Vers quelle marque aimez-vous vous tourner pour réaliser de la mixologie?

4 Comments

  1. Candelista

    Répondre

    Bonjour, Florence.
    Petite contribution botanico-culinaire !
    « Les fleurs de lavande s’utilisent facilement en cuisine en lui apportant subtilité et originalité. Une pincée suffit. Elles accompagnent la cuisson du riz pour le poisson, le gigot d’agneau associées à du romarin et du thym… En dessert, en plus des crèmes, elles décorent les tartes à l’abricot et se marient parfaitement avec le chocolat, tout comme la menthe. Vous pouvez également utiliser notre huile essentielle de lavande (fine de préférence) pour aromatiser un gâteau au chocolat. Dans ce cas, prédosez impérativement une seule goutte d’huile essentielle dans une cuillère à café car le parfum est très concentré. »
    En cire, je crois que vous aviez beaucoup aimé la création d’Alcante.
    A bientôt pour un dessert de Chia à la lavande
    Candelista

    • Répondre

      Un grand merci pour cette contribution Candelista. Me voici avec l’envie de réaliser des crèmes à la lavande! Et l’idée de l’agneau au thym, romarin et lavande me met l’eau à la bouche! Servi avec une boule de glace au parmesan ce ne doit pas être mauvais!
      Je suis plus sceptique sur l’association avec le chocolat, mais pour être certaine de ne pas apprécier, faut goûter! Je ne devrais pas mettre longtemps avant de retrouver le chemin des fourneaux!

  2. Répondre

    Merci pour ce match Florence ^_^
    Je ne pourrais même pas te citer ma lavande préférée car (et là, je vais faire hurler), je déteste cette senteur !… Qui l’eut-cru ?
    En bonne fille du sud, j’ai été envahie de sachets, de bouquets et autres fleurs séchées de cette sublime plante. Elle était partout: non contente de me narguer avec ces tiges violettes dans le jardin, il fallait encore que je la retrouve dans mes tiroirs ou au détour d’un guet-apens dans mes housses de vêtements. Je n’aime pas son côté piquant, vif.
    Autant te dire qu’elle n’a pas sur moi le pouvoir apaisant et relaxant qu’on lui prête (avec raison). Je fais de plus une réaction aux parfums contenant de la lavande (molécules reconstituées en général, pas à base de l’huile essentielle).
    Aujourd’hui, je me soigne et j’ai même craqué sur Encens & Lavande de S.Lutens, une lavande apprivoisée par le fumé de l’encens, un peu minérale, loin des senteurs vieillottes souvent associées à cette fleur. A sentir !

    • Répondre

      Je commence à connaître pas mal de personnes du Sud qui n’apprécient pas/plus la lavande tellement ils l’ont eu servie à toutes les sauces. Cela ne m’étonne pas tellement.
      J’ai beaucoup apprécié l’originalité de la tienne. Alors que d’habitude pour dépoussiérer l’image de la lavande les nez aiment à la sucrer, toi tu as pris le parti de lui rendre des touches de naturel: vert et boisé. Cela lui offre une nouvelle dimension un brin mystérieuse qui lui sied à merveilles. Un peu dans la même veine que Woodwick avait fait pour l’orchidée dans la création Havana Nights. D’ailleurs, les soirées et la nuit me paraissent être les moments opportun pour se délecter de cette lavande un rien sombre!

Laisser un commentaire