Cires parfumées Scentsy: vert

Je continue mes revues sur les dernières cires Scentsy que j’ai utilisées, en suivant le nouveau fil directeur. Après l’article sur les cires bleues de Scentsy: vert sera le thème pour aujourd’hui! Et j’ai répertorié pas moins de cinq cires vertes différentes à vous proposer. Partons du vert le plus foncé pour aller jusqu’au plus clair.

Les cires sont testées par carré seul dans une pièce de 25m2, fondues dans un réchaud électrique Scentsy. Les impressions sont à considérer dans ce cadre de test.

Scentsy: vert Highway Run

Cire parfumée Scentsy: vert façon Highway Run

Bon, certains argumenteront en disant que c’est plutôt gris, ce n’est pas faux, mais avec des reflets vert sapin. Ça compte, non? En tout cas niveau senteur, cela correspond bien. Les premières notes se font très végétales, presque marines en arrière-fond. Une odeur qui a première vue risque bien de me plaire.

Un plongeon plus tard dans le réchaud électrique Scentsy…

L’odeur est bien celle de conifères avant tout. Une odeur pas réaliste, ni chimique, une jolie interprétation d’une forêt dans le brouillard. Engourdie sous le poids de l’humidité, dans une ambiance grise et lourde de fin d’après-midi sans l’odeur humide de la pluie, de la terre mouillée et de l’écorce imbibée. Juste une nature automnale au repos avec un très léger fond citronné et fruité.

Qu’en dit Scentsy?

Jetez la carte et allez où le vent vous mène, pendant que les notes croquantes et aventureuses du bourgeon d’eucalyptus, d’ambre de cèdre et d’herbe de vétiver mènent la marche.

Bon, nous ne sommes pas du tout dans la même perspective, mais pourquoi pas…

 

Cire parfumée Scentsy: vert pour Juniper Berry

Une autre cire agréable, bien plus citronnée et piquante que la précédente, des notes vives de citron, de résine et d’épine. Cette fois c’est une nature davantage stimulée par le froid vif qui est mise en valeur. L’odeur se fait presque confite, entre la résine ambrée et le sirop d’érable.

Cette senteur se montre assez originale par son apport citronné et sucré. S’il fallait l’associer à une marque, je penserai à Soap UK pour sa créativité et son parfum de plein air.

Le mélange luxuriant de framboise noire, de zeste de citron et de bergamote avec une touche de baume terreux est propre et croquant, comme le premier goût de l’automne.

Encore une fois niveau description mes impressions sont bien différentes de l’effet escompté. Qu’importe lorsque la création est réussie et possède une diffusion agréable. Une belle découverte que je compte bien reprendre.Bergamot Bay Scentsy: vert

 

Cire parfumée Scentsy: vert comme Bergamot Bay

Bergamot! Voici un mot qu’il ne faut pas prononcer à la légère pour la fana d’agrumes et de thé que je suis! Ne perdons pas de temps en description hors cadre et attaquons par la présentation faite par l’américaine Scentsy:

La bergamote classique est merveilleusement capturée dans ce parfum extérieur vivifiant, accentué par des notes croquantes de baie de genièvre, de feuille de laurier et de bois de santal.

Encore une odeur bien boisée comme je les apprécie, avec cette touche verte et acide qui agit comme un coup de fouet sur la senteur. C’est une odeur tonique, vivifiante et lumineuse. Une ode à la nature, aux feuilles autant qu’au bois et qu’à la terre. Une senteur un peu moins originale et travaillée que la précédente, sympathique tout de même.

Scentsy: vert what a melon

Cire parfumée Scentsy: vert vif comme What a melon

La couleur vive de ce vert laisse préfigurer la puissance de la cire parfumée. Effectivement, sa diffusion est remarquable et ne dénature nullement l’odeur de melon vert. C’est une odeur juteuse, un peu plus sucrée qu’une tranche de melon vert, assez réaliste cependant.

Pas tellement fan de melon vert dans mon alimentation, je préfère la richesse de goût du charentais, je n’exècre pas le parfum de cette cire, et lui trouve même des qualités pour me lancer dans la mixologie avec lui.

Votre petit farouche aimera ce parfum amusant et fruité, éclatant de melon d’eau mûr, de pomme verte et de succulent ananas sucré.

Ne cherchez pas l’ananas ou vous risquez d’être vraiment déçu, la pomme se montre déjà très timide, à tel point qu’avant de lire la description je ne l’avais pas identifiée! Le tout reste vraiment sucré et se verrait bien contrebalancé par du thé vert, de la menthe, du romarin et même de l’olive pour rester dans le domaine vert!

Cire scentsy: vert Bonfire beach

Cire parfumée Scentsy: vert sauge comme Bonfire Beach

Une odeur assez originale pour cette cire parfumée de couleur verte. En fait, sa couleur ne semble pas correspondre à la senteur qui émane de la cire, même, elle influe sur les composants à rechercher dans le parfum!

La première impression se fait vraiment sucrée, avec une plus grande profondeur et fraîcheur (certes très relative) que les odeurs habituelles de chamallows brûlés et consorts. Chose peu commune, je trouve qu’enfin la description rédigée par Scentsy convient à ce parfum!

Une guimauve grillée recouvre le silex blanc et le bois de santal, harmonisé d’air marin et de brise océanique.

Par contre, la diffusion demeure assez discrète. La prochaine fois que j’utiliserai ce parfum, je mettrai deux carrés dans le brûleur car elle se montre trop douce pour une pièce moyenne haute sous plafond.

———————————————————————-

Avez-vous essayé ces parfums de Scentsy? Qu’en avez-vous pensé? Quelles sont les senteurs qui vous attirent et pourquoi? Prochain article, j’attaque une couleur bien plus chaude!

6 Comments

  1. Répondre

    Highway run et Juniper bay semblent très agréables…j’aime les odeurs de forêt, de conifères, de sous-bois.

    Je suis surprise par bonfire beauch, je ne l’aurais pas associée à du vert !

    • Répondre

      De toutes les sélections, la verte arrive dans mon top 2, il faut dire que les autres couleurs de cire annoncent des senteurs assez vives, et étonnement sucrées pour certaines… Au moins l’écueil est évité avec le vert. Même si les cires Scentsy restent toujours un peu sucré par nature, c’est en quelque sorte leur marque de fabrique.
      La Bonfire Beach apporte effectivement une touche verte dans sa senteur que les autres odeurs de chamallows/bois n’ont pas. Comme si des pommes de pin et des épines s’étaient glissées dans le feu de camp. L’odeur de résine verte est bien présente et apporte une touche sucrée et végétale à la composition.

  2. Répondre

    j’aime beaucoup ce genre d’articles avec plusieurs revues, scentsy et moi on est un peu fachés car je trouve les odeurs pour la plupart trop sucrée et très chimiques comme ta revue bleue le laissait entendre, je vois ue pour les vertes tu es plus mesurée, alors on verra les prochaines mais pour le moment rien ne me tente, ma seule très belle découverte chez eux a été zen garden pour le moment!!

    • Répondre

      Très sucrées, je suis bien d’accord. Leur fond sucré et doucereux apparaît un peu comme leur marque de fabrique. Heureusement ce phénomène est moins vrai avec les cires parfumées de couleur verte. Après l’orgie de bleu et de rose, j’étais bien contente d’attaquer la couleur verte! C’est une marque où au lieu de la description -à prendre avec des pincettes-, la couleur est un bon indicateur de la tendance de la cire!

  3. candelista

    Répondre

    Ah, et voila les framboises noires..
    Il faudra que j’aille herboriser aux States , ou plus simplement continuer à penser que les Américains nous prennent pour des idiot(e)s.
    La baie de genièvre , en tant qu’épice , me ravit et voila, une cire dont le nom appellerait cette seule senteur
    magnifique, comme la cannelle, l’anis étoilé , est composée de tout sauf de baies de genièvre,
    qui apparait, par ailleurs dans la composition d’une autre cire..
    Je n’aime pas ces barbouillages, pas francs du collier
    .;et puis, je dois le dire, les couleurs sont franchement moches, mon sens esthétique en est tout froissé.
    Pour votre consolation, chère Florence, vos articles sont toujours aussi intéressants à lire; merci
    Candelista

    • Répondre

      Et pourtant cette sélection verte fait partie de celle que j’ai eu le moins de mal à brûler… l’horreur s’étant située entre les sélections bleues et roses. De quoi se dégoûter longtemps des cires parfumées!
      Cette marque a vraiment tendance à proposer des créations très sucrées, et les couleurs étaient une bonne piste d’article car plus que les descriptions, les couleurs informent de la véritable nature des parfums. Comme pour les grenouilles d’Amérique Latine, plus la couleur est vive, plus la cire est toxique et dangereuse pour le nez de la consommatrice!
      Les descriptions conviennent si rarement aux parfums mis en exergue, aux senteurs que l’on retrouve,… il faut vraiment s’en tenir à la gamme Simply pour découvrir de jolis parfums qui s’accordent bien à la mixologie.
      Merci pour vos commentaires!

Laisser un commentaire