Inkdrop d’août 2015: TrailBlazing

Avec les chaleurs qui s’estompent, la nouvelle saison de courses à pied et la rentrée se profilent. C’est dans cette perspective que s’annonce l’abonnement d’août 2015 de Inkdrop qui a pour thème: TrailBlazing. Qu’est-ce qu’un « trailblazing » me demanderez-vous? C’est une activité novatrice en général, et en particulier le terme « trail » peut renvoyer à une course en pleine nature (sur des chemins de terre et des sentiers de randonnée en plaine, en forêt ou en montagne) avec de préférence du dénivelé…

En province ou sur les lieux de vacances on trouve régulièrement des propositions de trail: « eco-trail », « ultra-trail »… Le summum étant l’ultra-trail du Mont-Blanc. Je vous laisse rêver ou soulever votre sourcil devant cette suggestion. Revenons-en pour l’heure à cette proposition de « trailblazing » sur notre support papier, au dénivelé le plus minime possible! De quoi laisser notre propre trace, sur notre chemin littéraire…

TrailBlazing The Goulet Pen Inkdrop

 

Composition de l’inkdrop Trailblazing d’août 2015:

Le colis comprenait comme d’habitude un bristol glacé présentant le thème du mois « Trailblazing », un autocollant, un marque-page (avec la même citation que précédemment…).

  • De Atramentis, Sahara Grey
  • Diamine, Burnt Sienna
  • Faber-Castell, Moss Green
  • Faber-Castell, Stone Grey
  • Noodler’s, Apache Sunset

Premier avis: quatre marques pour cinq échantillons, il y a du mieux pour la sélection! En plus en tête de liste, je trouve deux enseignes que j’affectionne particulièrement. Et une, présente par deux fois, que je n’ai pas encore eu la chance de tester. C’est donc satisfaire que je peux me faire une idée dessus, deux tests valant toujours mieux qu’un.

TrailBlazing The Goulet Pen Inkdrop

Impressions sur l’inkdrop Trailblazing d’août 2015:

Deux petits points négatifs pour commencer: mes échantillons se promenaient hors de leur sachet plastique, heureusement ils n’ont pas fui… et le marque-page proposait la même citation que le mois dernier (alors que je m’empresse toujours d’y jeter un coup d’œil à la recherche d’un leitmotiv pour le mois qui vient!).

Sinon, je suis contente du thème qui peut représenter facilement la saison et qui change radicalement de celui du mois de juillet. Pour une fois le thème n’est pas fixé sur une seule couleur ou sur une thématique de couleurs, elle couvre ici un vaste domaine de teintes. On retrouve du « grey » soit du gris, du « terre-brûlée », du vert et de l’orange. Surprenant, le « Sahara Grey » n’est pas une couleur grise… je reviens dessus dans mes impressions sur les échantillons proposés!

TrailBlazing The Goulet Pen Inkdrop

Avis sur les encres présentes dans cette sélection:

Les encres ont été testées sur différents types de papier et à l’aide de deux stylo-plumes Sailor et Pilot: l’un possède une plume fine et l’autre une plume moyenne.

De Atramentis, Sahara Grey

Le voici donc ce fameux « gris Sahara »… Un gris comprenant d’étonnantes pointes de bleu et de vert… Au point d’être à mes yeux d’un coloris vert clair. Soit je deviens daltonienne, soit je ne comprends pas tellement cette appellation…

Les effets de cette encre sont véritablement réussis, j’ai envie de dire même, dommage que ce soit aussi réussi pour une telle couleur! Cette encre est particulièrement confortable à utiliser dans mes stylos , elle est généreuse à souhait dans le débit. Elle offre une glisse incomparable au stylo et des effets d’intensité vraiment agréables à regarder!

Diamine, Burnt Sienna

De quoi prolonger les vacances avec cette teinte du Sud, aux accents méridionaux. Pas question d’être déçue, ni par la teinte, ni par la marque que je tiens en estime.

Effectivement, les résultats sont à la hauteur des espérances. La couleur est vraiment profonde, une belle couleur d’enduit italien réchauffé par le soleil et aux notes relativement terreuses. Le résultat est du plus bel effet et donne à rêver des demeures toscanes et des couleurs de ces paysages. Elle se révèle un brin moins généreuse dans le débit que les autres encres de la marque, sans que cela soit un défaut. Une belle réussite!

IMG_20151009_151227

Faber-Castell, Moss Green

Bon voici un vert bien plus exploitable au quotidien. Tant mieux car ma collection d’encres vertes commence à devenir importante, et difficilement écoulable.

Ce vert aux sous-tons profonds se révèle très facilement utilisable. Il s’agit d’une couleur entre le vert sapin et le vert canard avec des reflets très jolis tirants sur un vert noir, son débit se montre identique à celui de l’encre de Diamine sus-cité. Une couleur intense donc pour une encre pas trop généreuse, le trait se fait net et précis avec des effets de couleur. Une belle encre en définitive!

Faber-Castell, Stone Grey

Du gris… cela fait longtemps que je cherche à acquérir un flacon d’encre grise, mais je n’ai pas encore jeté mon dévolu sur une encre en particulier. Voici de quoi poursuivre mes investigations et même me lancer dans un test!

Et bien étonnement, c’est la première des encres que j’ai finies! Sa couleur se trouve entre les mines graphites des crayons à papier les plus gras et les noirs les plus clairs. Elle possède de très beaux effets qui apportent de la luminosité à la page et du contraste par rapport aux traits les plus noirs qu’elle peut offrir (en appuyant un peu plus sur la plume). Cette encre se montre presque sèche dans le débit, même si elle n’accuse jamais aucun ralentissement dans l’écriture. Cela offre un résultat très net et un trait presque tranchant! A réserver donc pour les stylos plume aux débits sans faille!

 

Noodler’s, Apache Sunset

Voici une encre mythique, bien connue de tous ceux qui aiment les encres aux variations de teintes lors de l’écriture. Elle aurait pu faire partie de la sélection du mois de juillet, vu la forte présence de Noodler’s dedans, j’étais même étonnée de ne pas l’y trouver. Je comprends mieux maintenant le choix…

La couleur orange se révèle bien lumineuse, les pigments sont bien présents et permettent effectivement des jeux de lumière suivant la pression exercée sur le stylo plume. Evidemment, le résultat n’est pas particulièrement notable avec mes stylos japonais assez secs de natures et aux plumes relativement fines. Mais cela reste visible, surtout dans l’écriture en capitale.

Le compte-rendu du mois de septembre arrive très vite avec des couleurs là aussi très intéressantes, et plus facilement exploitables, restez donc connecté!

2 Comments

  1. Répondre

    J’aime tes revues sur les encres. Je n’écris plus beaucoup, je n’ai plus de stylo plumes, mais je les aimais beaucoup, et tu me donnes envie de les ressortir… Toutes ces encres sont très belles ! Je suis épatée par le choix existant ! (gros coup de coeur pour la Moss Green)

    • Répondre

      Merci pour ce commentaire, cela fait toujours plaisir de savoir que les articles sont lus, et qu’en plus ils peuvent plaire! Ces encres donnent vraiment envie d’utiliser les stylos-plume et encore plus de tester toutes les combinaisons possibles, de se pencher sur les zones de confort et leurs faiblesses. Comme ce sont de vrais outils d’artisanat ou d’industrie de niche, la découverte les rend encore plus précieux.

Laisser un commentaire