Les 10km de Paris Centre par Nike

Nouveau compte-rendu de course: celui des 10km de Paris Centre proposé par Nike le 4 octobre dernier. Après la si agréable et festive « La Noctambule » de fin septembre, est-ce que cette course dont j’avais tant entendu parler, allait s’avérer à la hauteur? Une course pour laquelle on peut lire de nombreux articles, toujours enthousiastes, même en passant au-dessus des traditionnelles louanges servies à Nike. J’avais apprécié l’organisation de la course Nike du 7 juin réservée aux femmes, et étais ravie de revivre la même chose avec les deux genres (cela convient bien mieux à mon tempérament!).

Allez je commence par vous dévoiler le parcours pour vous intriguer et vous pousser à lire la suite de l’article!

10 km Paris centre Nike

C’était déjà la douzième édition de cette course, question organisation, tracé et intendance on pouvait s’attendre à ce que ce soit au top.

Le village était d’ailleurs idéalement placé dans Paris, entre le Palais Royal et le Musée du Louvre. Pas de problème pour retirer le sac de course, sac en papier (Nike ferait-il dans le développement durable?) avec un simple T-Shirt en coton (un sursaut de fibre écolo? ne rêvons pas sur l’origine du coton). Pas de « cadeaux » spéciaux, pas de t-shirt technique… un petit minimum donc. Je me plains, mais vous voulez connaître la bonne nouvelle, pour courir ainsi dans Paris, sur des boulevards qui vous appartiennent il vous en coûtera 17€. Soit nettement moins que bien d’autres courses parisiennes! Et rassurez-vous, si vous finissez vous aurez bien une médaille!

10kms Paris Centre

Une très grosse médaille devrais-je dire! A mon avis, elle aurait pu servir aux discoboles de la Grèce antique. Et côté victuailles à l’arrivée on était servis ainsi qu’en nombre de commodités mises à disposition (qui peuvent se faire rare sur les courses). Je suis vraiment contente de cet aspect pratique de la course, et si elle reste à ce prix avec les prestations actuelles, même si cela veut dire sac en carton (j’ai déjà bien trop de sacs de course à pied) et t-shirt en coton (même remarque que pour les sacs!): je suis enchantée.

Toujours côté point positif, j’ai trouvé les sas assez spacieux, et les personnes qui devaient indiquer les temps estimés de course nombreuses et bien en rythme. Cela m’a aidé à garder un rythme constant sur la distance. Ils étaient en nombre suffisant pour ne pas les perdre de vue et pour qu’au gré des coins de rue on s’y retrouve. Parlons justement de ces coins de rue…

Revenons-en au parcours, sacrément tortueux, avec des changements de taille du boulevard à la ruelle. Si vous aimez l’escalade vous pouvez être servis: monter et descendre des trottoirs est une des activités que j’ai le plus pratiqué pendant ce 10 km de Paris centre! Ce serait le bémol de cette course.

Il y avait par ailleurs une initiative intéressante lancée par Nike pour la course: la possibilité de bénéficier d’un « personal pacer » (quelqu’un qui court avec vous et vous aiguillonne pendant la course pour vous permettre d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixés) gratuitement. Il y en avait un grand nombre j’ai trouvé. Et pour s’accrocher sur le dernier kilomètre cinq cents, cela m’a bien été utile d’essayer de suivre l’un d’entre eux et d’appliquer les conseils qu’il prodiguait à son protéger. D’autant plus qu’à l’arrivée c’était sous les encouragements et les applaudissements des autres « personal pacers » qu’ils franchissaient la ligne. Bien stimulant donc!

Et pour ceux qui se demanderaient… oui, cela a été mon dix kilomètres le plus rapide jusqu’à présent! Je vous fais grâce de la photo à la place Vendôme où on dirait que je vais rendre mon dernier soupir, pour vous laisser celle de l’arrivée, toute transpirante et épuisée, mais avec des couleurs plus réalistes!

Flo-Salsa 10 km Paris Centre

D’ailleurs, il faudrait vraiment que Nike cesse de m’envoyer la vidéo récapitulative de la course. On se demande comment, dans l’état où je suis au moment de la photo, j’ai bien pu finir le parcours. Je suis plus prochaine de Quasimodo à cet instant que d’une gazelle!

Une belle course donc, qu’il faut faire avec ses amis pour profiter des instants privilégiés de l’été indien et de certains beaux monuments de Paris. Je comprends l’engouement suscité par cette course et pourrai tout à fait envisager de la refaire l’an prochain! Et vous, motivés par les 10 km de Paris centre? Quel est votre meilleur dix kilomètres, pas en termes de vitesse mais de plaisir?

Laisser un commentaire