Witching Hour: ink drop d’octobre 2015

Avouez… vous l’attendiez! Tout comme moi. En plus cette sélection est tellement intéressante que c’est avec empressement et enthousiasme que je vous propose cette « Witching Hour« : autrement dit l’abonnement ink drop d’octobre 2015. Quelles encres ont-été sélectionnées pour répondre au thème, inspiré par l’arrivée d’Halloween, de l’heure des sorcières…?

Witching Hour: ink drop d'octobre 2015

Le thème me séduit immédiatement, car qui dit encres nocturnes dit couleurs foncées, et c’est gage de les utiliser aisément dans un contexte professionnel. Qui dit nocturnes annonce aussi des teintes plutôt bleutées, et cela tombe bien avec les verts foncés, les bruns et les gris, ce sont mes préférées! (en plus du doré qui est hors thème ici!).

Si vous avez des questions sur l’abonnement, je l’ai présenté pas mal de fois sur le blog. Je vous renvoie donc vers les articles précédents à ce sujet. L’article de janvier, de février, de mars, de juin, de juillet, d’août, de septembre

Contenu de l’Ink Drop d’octobre:

Inutile que je répète ce que le menu annonce déjà en couleurs et clairement:

Witching Hour: ink drop d'octobre 2015

Juste analysons un peu le contenu: quatre marques sont proposées dans cette sélection, ce qui en fait un bon point. Autre on point, une encre Private Reserve a été glissée dans la sélection, pour ceux qui ont lu les compte-rendus précédents, vous n’êtes pas sans savoir que cette marque a de plus en plus mes faveurs, ainsi qu’une encre De Atramentis, même réflexion. Je suis donc vernie! On note aussi la présence d’un échantillon de Waterman, marque peu représentée dans les abonnements précédents. Ce qui n’est pas un mal car nous Français pouvons nous les fournir plus aisément que d’autres marques d’encre.

Quant à la marque représentée par deux échantillons, je trouve que leurs encres sont de niveaux très inégaux, certaines ont été de véritables bonnes découvertes et d’autres sans intérêt. J’attends donc avec impatience de voir ce que ces encres sélectionnées ont à offrir.

Mes impressions sur les encres de l’Ink Drop d’octobre:

Comme à mon  habitude j’ai principalement utilisé ces encres avec le stylo Sapporo de Sailor en plume moyenne et le Custom Heritage 92 de Pilot en plume fine-moyenne dans des carnets Rhodia. Pour pousser l’expérience plus loin, et parce que j’utilise mes plumes et mes encres en toute occasion (travail, correspondance, liste de courses,…) je les ai aussi testées sur des papiers de qualité très différentes et avec un stylo Waterman et un Parker comme pour les articles précédents.

Mes impressions résument l’ensemble des configurations de test, avec bien évidemment une préférence pour celle citée en priorité! Elle procure tellement de satisfaction…

Witching Hour: ink drop d'octobre 2015

Commençons par la teinte Fog Grey de De Atramentis. Voici un nom élégant pour une encre de saison: gris brouillard. Si le nom m’enchante, il en va de même de la teinte: un gris lumineux, subtile, qui joue avec brio de l’intensité portée au trait au point de faire ressortir de très légers sous-tons bleus. Comme si le voile du ciel laissait échapper l’espoir d’un bout de ciel bleu… C’est pour l’heure une des plus belles encres grises que j’ai testées, ajouté à cela le plaisir d’écriture qu’elle procure grâce à sa générosité dans les stylo-plumes japonais…

Vous l’aurez compris, c’est encore un très bon point pour De Atramentis et une encre que je suis tout à fait susceptible de racheter.

Passons ensuite aux deux échantillons de Noodler’s: la première s’appelle Heart of Darkness et la seconde Nightshade.Une fois de plus mon avis est assez partagé sur ces deux encres. La première, utilisée une fois de plus dans les stylo-plumes japonais assez avares en débit, s’annonce bien trop sèche. L’avantage c’est que sitôt écrit, sitôt le texte est sec. L’inconvénient réside dans l’absence totale de plaisir d’écriture et de nuances de couleur que cette encre a à donner. Dommage son nom était prometteur, et en dernier lieu on passe à côté d’une jolie évocation.

Quant à la suivante, Nightshade, plus sobre dans son nom mais tout aussi poétique, se révèle… brune! Pas tout à fait la teinte que l’on attend de la nuit, scrutons davantage: cette encre se part de jolis effets aubergines et bruns. A l’écriture elle se montre bien moins sèche que la précédente, ainsi elle peut révéler ses jolis effets. Son utilisation s’annonce plus agréable, même si elle reste du côté « sec ». Dans un stylo italien ou un allemand elle peut faire des merveilles… d’autant plus que son temps de séchage est bon. Affaire à suivre donc.

Witching Hour: ink drop d'octobre 2015Witching Hour: ink drop d'octobre 2015

 

Passons à une encre dont j’attends beaucoup car elle est proposée par Private Reserve, une société qui s’y connaît en encre et qui propose des produits de très bonne qualité. Je ne vais pas tourner autour du pot: c’est une merveille, un coup de coeur dans cette sélection! Il s’agit d’un bleu profond aux reflets entre le saphir bleu et le saphir violet. Ses reflets sont multiples au point une fois l’encre sèche de ne plus savoir quelle est sa teinte exacte, et là on comprend son nom: Black Magic Blue pour désigner une couleur qui n’appartient qu’à elle!

Après une encre aussi belle, difficile de se trouver une place… place qui revient au Mysterious Blue de Waterman. Et malheureusement, cette encre est effectivement restée un mystère… Sa teinte est clairement sublime, à mon avis aussi réussie que celle de Private Reserve. Il s’agit d’un bleu entre l’orage et le glacier, presque canard, mais aux nuances multiples. Par contre, utilisé dans le stylo-plume les qualités de l’encre ne ressortent pas, la teinte fait fade une fois sèche, le débit est faible,… Qu’est-ce que c’est dommage au vu de la beauté de sa couleur! Ce n’est pas seulement une déception du coup, c’est vraiment un échec et je le regrette.

———————————————————————

À la fin, je suis vraiment ravie par la sélection, très bien choisie aussi bien par sa variété, ses teintes que par le nom des encres. Un grand merci à l’équipe du Goulet Pens qui a si bien choisi et illustré ce thème. Et inutile de vous dire, que j’attends déjà avec une impatience non feinte la sélection suivante!

Et vous avez-vous fait de belles découvertes en termes de stylo, de cahiers ou d’encres récemment?Que pensez-vous de la sélection de cet Ink Drop d’octobre? Quelle encre dans cette sélection vous attire particulièrement?

2 Comments

  1. Répondre

    En effet la Private reserve semble superbe, et la Fog grey aussi. je n’ai plus la correspondance que j’entretenais avant, du moins plus sur support papier, mais sinon, je crois que j »aurais craqué, et sur certaines encres que tu proposes, et sur cet abonnement très intéressant !

  2. Laurence

    Répondre

    Comme ça sur la photo, la Waterman n’est pas mal, bien qu’un peu terne, dommage en effet. j’aime beaucoup les De Atramentis, pas très faciles à se procurer à frais de port convenables pour nous, hélas. Je cède néanmoins à la tentation parfois en commandant sur the goulet pen.Et ce gris est vraiment joli. j’aime beaucoup aussi le ton aubergine de la Nightshade. Merci pour cette revue, très pratiques ces articles auxquels on peut se référer lorsqu’on cherche une encre en particulier… En autre marque j’aime aussi la Graf von Faber-Castell. le flacon est joli, ce qui ne gâche rien ;)) La Verdigris de Rohrer et klingner est également une réussite.

Laisser un commentaire