Stylo-plume Loom de Faber-Castell

Je reviens avec un article sur un nouveau stylo-plume, il s’agit du Loom de Faber-Castell. Ce stylo possède des critiques très positives sur internet et son prix modéré en fait un candidat idéal en stylo-plume tout terrain. Celui que l’on ne craint pas de promener partout, et dont la réactivité en fait le stylo-plume destiné à la prise de notes.

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

Ce stylo-plume est disponible dans de nombreuses enseignes. Son prix est généralement en dessous des trente euros que ce soit en boutique ou sur internet. J’ai acheté le mien chez Skripta et j’ai pris en supplément un convertisseur. Je reviendrai ultérieurement sur ce point.

Faber-Castell: quid?

Je ne souhaite pas m’étendre sur les présentations mais proposer une rapide présentation pour situer un peu l’entreprise Faber-Castell qui a conçu ce stylo-plume. Vous connaissez déjà certainement cette société, même sans être collectionneur ou utilisateur de stylo-plume. Peut-être avez-vous eu l’occasion de tester ses crayons à papier, crayons de couleur ou feutres?

Les créations de cette maison sont connus pour leur qualité, le soin apporté à la réalisation et leur longévité. Longévité de l’entreprise aussi qui existe depuis 1761, bien avant la révolution française pour donner un ordre d’idée! J’ai déjà eu l’occasion de tester des stylo-plumes de la marque, j’avais notamment apprécié le Ambition à la finition exemplaire et la plume soyeuse, même si sa forme ne convenait pas tellement à ma façon un peu particulière de tenir mes stylos… Dommage, je l’avais vraiment apprécié, autant que le Pelikan M205 pour vous donner une idée.

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

Dire que toute l’histoire de Faber-Castell est partie d’un menuisier de Stein qui sur ses heures libres fabriquait ses propres crayons de bois et les commercialisait.

Apparence du stylo-plume Loom de Faber-Castell

Pourquoi suis-je partie sur cette couleur verte parmi les huit que propose la marque? Parce que je compte offrir le stylo à quelqu’un qui apprécie le vert… et que cela ne dérangera pas de recevoir un stylo encré et testé! Vous le trouverez aussi en argent, en bleu, en rouge, en magenta, en noir, en blanc et en orange (très réussi aussi!). Du coup, vous me connaissez, pour les tests, je me suis sentie obligée de l’encrer en vert! Je vous laisse deviner la couleur et la marque, je vous l’ai présenté il n’y a pas longtemps…

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

C’est là qu’intervient mon petit couplet sur le convertisseur. Ce stylo-plume possède l’avantage non négligeable d’accepter les cartouches internationales, mais si vous souhaitez utiliser vos propres encres pour stylo-plume, deux options s’offrent à vous: soit remplir avec une seringue votre cartouche internationale, soit utiliser un convertisseur. Faber-Castell propose les siens pour cinq euros et ils ont l’air de bonne facture. Voilà à quoi cela ressemble.

Stylo-plume Loom de Faber-Castell convertisseur

Certes, cette somme est à ajoutée aux trente euros du stylo-plume. Mais cette option se révèle bien plus économique que l’achat de cartouches. Et si vous me répliquez que c’est moins pratique, surtout si vous tombez en panne sèche, libre à vous de promener une petite fiole d’encre ou une cartouche en prévision.

Quelques caractéristiques du Loom de Faber-Castell:

Je trouve l’apparence de ce stylo-plume relativement moderne et attractive: le capuchon d’une couleur vive lui offre sa touche d’originalité et contraste avec le corps en acier. Et peut annoncer la couleur du stylo! L’agraphe sur le capuchon se montre assez solide, je ne peux pas vous en dire plus à son sujet dans la mesure où je ne place jamais mes stylos dans les poches… Le logo apparaît sur le côté du capuchon et sur son sommet lui offrant un aspect chevaleresque très motivant. Le déboucher c’est déjà se lancer dans une nouvelle aventure!

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

Passons maintenant à ce qui se cache sous le capuchon! Enfin non sans mal car le capuchon est relativement coriace à ôter: vous ne risquez pas voir votre stylo-plume se déboucher par mégarde. Je suis toujours à me demander si je ne suis pas en train d’abîmer le stylo-plume en tirant si fort dessus! La première chose que l’on voit en débouchant le stylo-plume c’est la section, avec cinq stries qui viennent ponctuer sa longueur. Cette zone rainurée est censée améliorer la préhension du stylo. Je confirme qu’en dépit du poids du stylo et de la largeur de sa section, je n’ai pas ressenti de fatigues pendant mes longues sessions d’écriture.

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

La jonction entre la section et le corps du stylo ne se ressent que par le changement de texture des deux parties, il est sinon imperceptible au toucher. Pour un stylo à ce prix ce soin apporté aux finitions est vraiment un bon point: le stylo est toujours agréable au toucher sans aucune aspérité. Le pas de vis qui permet de relier les deux parties semble robuste et immuable. Une vraie attention a été portée à tous ces petits points.

Stylo-plume Loom de Faber-CastellS’il me fallait apporter quelques modulations à mon propos. Je mentionnerai le poids du stylo qui est assez élevé par rapport à mes goûts, plus que celui de mes autres stylos. La faute ne vient ni du poids du capuchon ni de celui du corps qui sont très corrects, mais bien de la section. Le point positif pour ceux qui aiment écrire avec le capuchon posté, c’est que même dans cette configuration le poids du stylo est toujours porté vers la plume. Autre petit bémol dont témoigne la photo ci-dessus: vos doigts laisseront des empreintes sur le corps métallisé et poli du stylo.

Stylo-plume Loom de Faber-CastellPassons désormais à l’apparence de la plume… Comme vous le voyez, on retrouve le logo de Faber-Castell dessus: les deux chevaliers au milieu de leur joute, mais aussi des petits points qui me rappellent les balles de golf, et la mention de la taille de la plume, ici donc une M (moyenne ou médium, comme vous préférez!). Ne m’en voulez pas trop pour les taches d’encre dessus, comme vous pouvez le voir, je m’en suis bien servi, et en plus à chaque fois que j’essayais de faire partir la tache avec du papier absorbant, la plume réactive me fournissait davantage d’encre!

Le stylo Loom de Faber-Castell est proposé avec des plumes en acier extra-fine (EF), fine (F), moyenne (M) et large (B). Allez un petit jeu pour vous…   Stylo-plume Loom de Faber-Castell Je vous laisse jouer avec la photo ci-dessus: quels sont les deux textes écrits avec une plume moyenne et celui avec une plume moyenne-fine? La réponse arrive plus bas!

Ecrire avec le Loom de Faber-Castell

Venons-en au point principal de tout stylo-plume: son écriture! Ou plutôt la nôtre une fois celui-ci saisi de notre main habile! Parce que c’est bien là que réside le coeur du stylo. Est-ce que ce stylo va rougir dans ma collection? Est-ce qu’il pourra se révéler d’un bon rapport qualité-prix?

Stylo-plume Loom de Faber-CastellL’attraper et commencer à écrire avec, c’est déjà un petit bonheur! Et ce malgré sa circonférence et son poids! A peine avez-vous besoin de frôler le papier que la plume se montre prête à répondre. Le poids de la section permet en plus de ne pas avoir à exercer la moindre pression sur le stylo, il suffit de le laisser vagabonder à son gré et suivant votre imagination sur la page blanche!

Stylo-plume Loom de Faber-Castell

A aucun moment je n’ai connu de démarrage difficile avec, il se montre toujours prêt à la tâche, même après quelques secondes d’inactivité, une nuit dans le capuchon ou une rude séance d’écriture rapide. Quitte à vous étonner, j’ai poussé les investigations plus loin, et tester son endurance en écriture à l’envers (upside-down comme dirait nos voisins outre-Manche), c’est-à-dire en tenant la plume à l’envers. De manière surprenant la plume réagit presque aussi bien qu’à l’endroit, offrant ainsi une écriture plus fine mais tout aussi régulière! Me voilà donc avec un stylo-plume en taille moyenne à l’endroit et fine à l’envers!

Loom de Faber-CastellUn des aspects intéressant de son écriture est son débit d’encre, comme vous avez pu vous en rendre compte sur les différents fonds des photos, toujours rédigés à l’aide de ce Loom de Faber-Castell et à l’encre verte, son débit assez généreux offre des possibilités de variation de trait et des jeux sur la couleur de l’encre. Tenez pour comparer les tests avec deux autres stylos, aussi encrés en Diamine pour les besoins du test. Chaque couleur d’encre correspond à la couleur du stylo pour que vous puissiez vous y retrouver: rouge pour le Sapporo de Sailor et bleu pour le Custom 92 de Pilot.

Loom de Faber-Castell

Ce stylo-plume à la plume moyenne, présente vraiment un trait plus large que celui des stylo-plumes japonais dotés d’une plume moyenne. Voici en séparé pour vous donner une meilleure vision: commençons par le stylo-plume Sapporo dont la plume est aussi identifié comme une plume moyenne

Loom de Faber-CastellPassons maintenant au Pilot Custom 92 qui possède une plume FM (fine-moyenne) sensiblement plus sèche et plus fine que celle des deux autres compères:

Loom de Faber-CastellRevenons à nos moutons avec le Loom de Faber-Castell, seul stylo de la sélection à posséder une plume d’acier et non d’or. D’ailleurs cette caractéristique se ressent dans la souplesse de la plume assez limitée, par contre sa douceur sur le papier est agréable pour un stylo doté d’une extrémité en acier.

Loom de Faber-CastellLes effets de l’encre sont sensiblement plus marqués avec lui, signe d’une générosité plus importante dans le débit. Je vous affirme que cela n’a rien avoir avec les pigments des deux autres encres qui ont autant d’effets avec des stylo-plumes plus juteux. Laissez moi vous montrer de plus prêt les différences entres les plumes pour revenir sur les sensations que procure celle du Loom de Faber-Castell:

Loom de Faber-CastellLa largeur du trait permet d’obtenir une plume d’une douceur très agréable sur du papier de qualité comme sur du papier destiné aux imprimantes. Il agit comme un quatre-quatre qui ne s’embête pas du relief pour apporter une homogénéité d’écriture impressionnante; tous les supports papier lui conviennent, et sa générosité bien inférieure à celle de marques italiennes par exemple, lui permet de ne pas baver ou transparaître de l’autre côté des papiers bas de gamme. Je n’ai pas eu de problème de papier transpercé à cause de l’humidité par sa faute. Ces informations sont intéressantes pour ceux amenés à passer des examens ou des concours sur des feuilles imposées, à la qualité qui peut laisser à désirer. C’est un juste équilibre entre débit qui permet à l’encre de sécher rapidement, débit qui permet une bonne fluidité sur le papier, et débit qui propose tout de même des contrastes.

Que dire pour conclure? Je suis charmée par ce stylo-plume Loom de Faber-Castell qui propose de très nombreux avantages pour un stylo dans cette gamme de prix aussi bien dans la construction, que dans l’apparence et surtout l’écriture. Je le ferai même entrer dans mon panthéon des stylos aux côtés du bien plus cher stylo-plume Prera de Pilot (fourni lui avec un convertisseur). C’est un excellent point de départ pour découvrir et les stylo-plumes et les créations de Faber-Castell!

N’hésitez pas si vous avez des questions, j’essaierai d’y répondre dans la mesure du possible! Quel est votre stylo-plume « entrée de gamme » préféré? Vers quel type de stylo vous tournez-vous pour les prises de notes rapides?

6 Comments

  1. Répondre

    je ne savais pas que Fb faisait aussi des stylos plumes ! j’utile régulièrement le crayons de couleurs et feutres pour mes coloriages. J’aime beaucoup cette marque et il me tente bien, je vais voir je si peut le trouver en boutique. bises

    • Répondre

      Bonjour Chinouk,
      Au vu de la qualité du stylo-plume et de son rapport qualité-prix ce serait dommage de passer à côté pour peu qu’on ait l’occasion de s’en servir. C’est une bien jolie découverte!

  2. Répondre

    L’idée de retrouver le plaisir du plume s’insinue doucement dans ma tête… si je passe à l’action, c’est certainement avec ce modèle !

    • Répondre

      Ce modèle, sinon un Pilot Prera pour ceux qui aiment surveiller le niveau d’encre peut-être une alternative pas inintéressante… Entre les deux, pas de mauvais choix possible et dans les deux cas des plumes très sympathiques. J’ai une préférence pour la Loom car elle me change de mes plumes asiatiques (un peu sèches), mais j’apprécie beaucoup les deux références!

  3. Laurence

    Répondre

    Il me tente en Blanc depuis quelques semaines… C’est vrai que j’en ai déjà beaucoup….c’est vrai qu’il n’est pas cher….. J’hésite !

    • Répondre

      ça dépend sûrement des dépenses déjà effectuées et des plumes déjà présentes dans sa collection. Pour quelqu’un qui rechercherait un premier stylo-plume, un stylo-plume tout terrain au débit généreux ou encore un joli cadeau de Noël à offrir… C’est un des stylos idéaux!

Laisser un commentaire