« L’encre, cette noiceur d’où sort la lumière »

A la suite de Victor Hugo, vous l’aurez compris, c’est reparti pour de nouveaux tests d’encre, toujours dans des tons un peu moins bleus… et moins orientés Diamine cette fois-ci!

Il existe une couleur, nommée couleur interdite dans mon jargon, que j’évite autant que possible. Cette teinte est pourtant constituée de deux couleurs que j’apprécie beaucoup le bleu et le rouge. J’ai souhaité donner au violet une chance de se faire une petite place dans mes carnets… Je ne demande qu’à être convaincue de son usage! Pour contrebalancer la perspective de ce test, intéressante mais pas exaltante, j’ai aussi commandé des bleus-verts pour apporter une touche plus heureuse à l’ensemble!

Si vous cherchez des encres davantage bleues, je vous renvoie ici.

sélection encres bleues

Voilà donc la sélection, composée dans le détail de

  • Waterman, Tender Purple
  • Private reserse, Black Magic Blue
  • Diamine, Amazing Amethyst
  • Pilot Iroshizuku, Ku-Jaku
  • De Atramentis, Adular Blue
  • De Atramentis, Petrol
  • De Atramentis, Atlantic Blue
  • De Atramentis, Aubergine

Comment cela une marque serait clairement sur représentée? Je ne vois pas ce que vous voulez dire. Je trouve ce choix très intéressant et sur ces bases saines et parfaitement variées compte bien rentrer dans le vif du sujet. Pas de clémence pour ces heureux élus, leur comportement sera étudié à la loupe.

A mon habitude j’ai testé les encres sur des papiers aux couleurs variant du blanc, au gris, à l’ivoire en passant par le crème… et dans mes différents stylos. Vous verrez plus particulièrement sur les photos du papier vélin velouté de Clairefontaine en 90g/m2 (carnet Rhodia rouge), du papier Tomoe River, une feuille bristol, un cahier Apica et un cahier à spirales Oxford. Les test ont été réalisés avec le Sapporo de Sailor en plume moyenne et le Van Gogh de Visconti en plume moyenne (si vous aviez encore besoin de voir qu’une plume moyenne japonaise et une italienne ont peu à voir en largeur!).

sélection encres bleues

Encre Waterman, Tender Purple

Il s’agit d’une encre à la couleur douce, un violet qui tire principalement sur le rose. La couleur créée ne paraît pas désuète, les sous-tons roses en font définitivement une encre assez connotée. En parlant de sous-tons, cette encre possède une agréable fluidité et concède de jolis effets. Elle n’est pas aussi pigmentée que ce que je recherche habituellement, toutefois, je lui concède des qualités qui en font une encre appréciable à l’usage.

J’ai du mal à vous conseiller davantage à son sujet. Ce test m’a permis de prendre conscience que cela fait un moment que je n’ai pas testé d’encres Waterman. Après m’en être principalement servi pendant des années, je suis attirée par d’autres références, délaissant celle-ci assez classique tant dans ses qualités que dans ses teintes. Situation à laquelle remédier donc!

Encre Private reserve, Black Magic Blue

Voici une encre bien moins rose et avec des sous-tons très bleus, comme son titre le présage. Suivant la largeur de votre trait, cette encre propose des teintes d’écriture très différentes: je la vois mauve clair dans les traits larges pour les stylos au débit peu généreux et d’un mauve-noir pour les plumes les plus fines. Ces variations en font une encre intéressante pour ceux qui voudraient varier les couleurs en utilisant un nombre d’encriers limité. Son débit est plus sec que celui de la Waterman, tout en restant dans la moyenne de ce que l’on attend. Par conséquent, il devrait là aussi se frayer un chemin dans tous les conduits.

Cela en fait un peu l’encre tout terrain, qui saura s’adapter à toutes les circonstances, pour qui saura apprécier sa couleur mauve. Je retrouve à travers ce commentaire, une des constantes de cette enseigne qui ne détrône jamais complètement les performances des marques les plus en vue mais qui offre une constance et une fiabilité intéressantes!

sélection encres bleues

Encre Diamine, Amazing Amethyst

Comment ne pas inclure Diamine dans un test ! Cette marque a vraiment tout pour me plaire, des encres capables de rendre bavarde chacune de mes plumes, des débits à les rendre douces comme des agneaux et des teintes à se faire pâmer tous les prédateurs!

Elle se devait donc de rentrer dans la sélection, et dans une teinte qui rallie souvent les suffrages. A dire vrai, c’est une encre que je pourrai concéder utiliser régulièrement. Je n’irai quand même pas l’acheter, mais m’en servir à l’occasion ne s’avérerait pas insupportable… C’est une couleur raffinée, qui porte son titre à merveille, ses reflets sont nombreux comme pourraient l’être ceux de la pierre taillée confrontée à la lumière.  Jolie réalisation donc pour cette teinte réussie, aux caractéristiques dignes de Diamine: débit généreux, pigmentation au rendez-vous, effets de nuance, …

Encre Pilot Iroshizuku, Ku-Jaku

Après l’encre au meilleur rapport qualité-prix, passons à la plus dispendieuse de la collection, celle d’Iroshizuku.

Et surtout sortant de ces teintes violettes et mauves, pour poursuivre notre exploration dans celui des bleus-verts!  Ku-Jaku (qui signifie « paon » en français) est à mon goût un vert sapin aux sous-tons turquoise sur les papiers ivoire et jaune et un beau bleu-vert profond sur les feuilles blanches. Cette encre a la capacité d’offrir de beaux effets de débit à l’écriture et la lubrification qu’elle apporte est reconnue dans à peu près toutes les langues!

Entre elle et Pigeon Blue de De Atramentis, je ne parviens pas à faire mon choix… ce qui me condamne à n’avoir aucun des deux encriers, juste des échantillons réguliers… Comme vous l’aurez compris, ce commentaire me permet aussi de faire une transition vers les quatre encres suivantes.

sélection encres bleues

Encre De Atramentis, Adular Blue

Que ce soit clair, cette teinte a été un coup de foudre!

Ce bleu est le bleu parfait pour qui chercherait un turquoise soutenu, tirant majoritairement sur le bleu. Cette couleur est sublime, ces caractéristiques sont toutes celles que j’aime chez De Atramentis: une pigmentation impeccable, un débit presque magique, de belles nuances entre les passages plus secs et ceux plus humides de l’écriture, une facilité à être relue, … que dire si ce n’est que cette marque pour moi parvient à procurer autant de plaisir à l’écriture qu’à la lecture!

Pendant tout le temps ou je me suis servie de mes échantillons de cette teinte, je n’ai pas pu m’en passer. Et puis, le moment est venu où j’étais à sec, et où il fallait renouveler l’achat en passant au format 35 ml. Je n’ai pas franchi le pas car il s’agit d’une teinte que je n’emploie pas au quotidien. A mon sens, son usage principal serait la rédaction de carnets de voyages, de notes personnelles, etc.

Encre De Atramentis, Petrol

Après la très belle découverte que fut Adular Blue, je tâchais de noyer mon chagrin dans Petrol. Non pas une sorte de suicide lent, ni un hommage à mon domaine d’activité, juste une teinte figurant parmi les bleus-verts. Plus facilement utilisable dans un contexte public qu’Adular Blue.

Malheureusement, le coup de coeur n’a pas été le même et après les évocations heureuses et ensoleillées de l’encre précédente, dans cette Atramentis je ne savoure ni le débit un tantinet sec, ni la couleur un peu trop sombre et verte (pas qu’elle soit d’un vert trop foncé, juste qu’il manque de luminosité), pfff. Dur donc de revenir d’un coup de foudre et de retrouver des sensations plus « normales »…

sélection encres bleues

Je n’épiloguerai donc pas sur cette encre qui a eu la lourde peine de passer après Adular Blue et passons maintenant à un bleu que je connais bien, que ce soit sous forme d’encre ou dans la nature!

Encre De Atramentis, Atlantic Blue

J’ai retrouvé une quiétude, presque digne de vacances, en utilisant de nouveau Atlantic Blue. Cette encre aussi fait partie de mes rotations régulières d’échantillons. En la retrouvant dans mon Pilot Custom Heritage 92, j’ai retrouvé la sérénité qui me faisait défaut… Ce bleu n’a pas volé son nom.

C’est un bleu pour les aventuriers, ceux qui ne craignent ni une bonne brise ni une mer fraîche. Une couleur profonde, avec à la fois des tonalités un peu vertes et quelques nuances grises. Ces dernières sont d’autant plus visibles sur des papiers ivoire ou jaune et dans les plumes généreuses. Un vrai bleu-gris de mer bretonne, pas trop foncé, pas extrêmement saturé, au débit dans la moyenne.  Une bonne encre donc, base certaine de nuanciers, sans provoquer non plus d’euphorie.

Encre De Atramentis, Aubergine

Dernière encre de la sélection, encore une De Atramentis vous entends-je dire. Et alors?! ai-je envie de vous répondre puisque celle-ci fut plutôt une bonne surprise.

J’apprécie beaucoup cette teinte qui se rapproche assez des Syrah que l’on trouve chez d’autre compagnie, tout en ayant parfaitement la couleur et les reflets de l’aubergine. Sur un papier ivoire, vous avez presque l’impression de constituer une petite nature morte. C’est une encre si riche en reflets, presque mauves dans les courbes les plus encrées et si rouge dans les creux les plus secs. Elle n’offre toute sa diversité que dans les plumes les plus abondantes. Avec les faibles débits, vous obtiendrez un mauve assez foncé, un brin rouge, offrant de légères nuances et une certaine coquetterie.

sélection encre bleue vert mauve

J’espère que ce tour d’horizon vous aura permis de faire de nouvelles découvertes, de confronter votre avis au mien ou de découvrir de nouvelles teintes pour vos stylos. N’hésitez pas à me faire part de la composition de vos collections d’encriers et de partager en commentaires vos teintes préférées. Au plaisir de vous lire…

Laisser un commentaire