Sélection Arledrop de l’été: juillet et août

J’aime à vous commenter régulièrement de nouvelles encres testées et je me rends compte que j’ai pris un peu de retard. Du coup, je me rattrape en vous présentant aujourd’hui l’Arledrop de l’été, c’es-à-dire les sélections d’échantillon d’encre proposées par Arlepo pour les mois de juillet et d’août. Attention il y a de la variété côté marques et couleurs!

Commençons la présentation de cet Arledrop de l’été par le mois de juillet:

  • Pelikan 4001 : Blue Black
  • Iroshizuku: Kosumosu
  • Diamine: Hope Pink
  • Private Reserve: Tropical Blue
  • Rohrer & Klingner: Verdura

Quelques commentaires sur ces choix: on ne peut qu’admirer la diversité des maisons d’encre représentées et des couleurs qui composent cette sélection (même si le rose est représenté deux fois, une version par Iroshizuku et l’autre par Diamine). On retrouve des maisons d’horizons différents: allemands, américain, japonais, anglais. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j’ai été ravie de tester ces différentes teintes (chacune est envoyée dans un échantillon de 2ml).

Poursuivons la description de l’Arledrop de l’été par le contenu de l’enveloppe envoyée au mois d’août

  • De Atramentis: Gold Yellow
  • Diamine: Evergreen, Havasu Turquoise
  • Private Reserve: Chocolat
  • Herbin: Vert pré

Cette fois-ci c’est la teinte verte qui est représentée par deux fois parmi une sélection assez audacieuse de jaune, marron et turquoise (un bleu vert, donc!). La maison Diamine est présente par deux fois, et au côté de cette marque anglaise au rapport qualité-prix impressionnant, on retrouve un allemand, un américain et un français.

Arledrop de l'été

Si on veut élargir un peu la réflexion sur les sélections proposées par Arledrop, et que je considère ce que j’ai reçu depuis le mois de février, je m’aperçois que la maison Diamine est la plus représentée, sans appel, mais je suis aussi étonnée par la variété des maisons qui ont été proposées dans ces tests. Il y a certes De Atramentis dont je suis fan et Iroshizuku mais aussi régulièrement Private Reserve et Herbin, Caran d’Ache, Platinum, Rohrer & Klingner, Lamy, Pelikan. Il n’y a qu’une seule encre que j’ai reçue en double: Evergreen de Diamine. Certes, ne sont pas proposées dans cette sélection les encres les plus récentes ou les plus originales, je pense entre autres aux Shimmer-tastic de Diamine, aux encres parfumées. Par contre, pour un amateur qui souhaite découvrir des teintes qu’il  n’aurait pas commandé en format commercialisé, il sera comblé par la variété proposée. Evidemment, il ne faut pas se lancer dans ce type d’abonnement quand on souhaite utiliser ces encres dans un contexte professionnel strict, il sera difficile de ne pas être remarqué avec les couleurs proposées!

En déballant ces sélections, je me suis tout d’abord jetée en juillet sur la couleur créée par Iroshizuku, un rose assez pâle avec des sous-tons parme. En aout c’est bien sûr Gold Yellow de De Atramentis qui a étanché la soif de mon Decimo. Je commencerai donc par vous détailler mes impressions sur ces deux teintes. Ce rose est une couleur assez pâle avec quelques effets plus ou moins foncés, mais surtout une homogénéité qui offre une lecture très agréable. Je ne pensais pas apprécier l’écriture avec une encre rose, et encore moins la relecture, et en fait je la trouve très réussie. Sa fluidité et son débit dans différents stylos-plume sont incomparables et font honneur à la réputation de cette maison japonaise. J’ai été tellement séduite que je me suis permis quelques mélanges avec d’autres encres et d’autres maisons. A chaque fois elle a très bien réagi, notamment avec la teinte Aubergine de De Atramentis, l’effet était un peu plus intense, un rien soyeux et le résultat assez « romantique » avec une touche « vintage » pas du tout vieillotte. J’ai même hésité à tester d’autres encres de Iroshizuku dans ces tons pour voir si elles étaient toutes aussi réussies.

Iroshizuku Kosumosu

Inutile de dire que les 2ml de Kosumosu n’ont pas fait long feu et que l’échantillon a été bu a une vitesse impressionnante! Passons à Gold Yellow, une autre pépite, tenez-le vous pour dit, de la maison De Atramentis. Cette couleur est particulièrement étonnante dans ses reflets et ses tonalités. Du coup, je me suis amusée à la comparer avec quelques autres encres de ma collection en qualité de l’encre et en nuances. Alors Gold Yellow est une teinte dorée, proche d’un jaune moutarde avec de très légers sous-tons bruns. Une représentation très réussie de la joaillerie en or un peu portée (type chevalière, alliance, … des bijoux que l’on porte quotidiennement et qui ne sont pas tout neuf). Je craignais qu’une teinte si claire soit difficile à lire, cela dépend principalement de l’éclairage. De manière surprenante, la couleur du papier de qualité (plutôt grisé ou crème) influe assez peu mais peu aider à mettre la teinte en valeur. Cette teinte se révèle différente sur le papier assez jaune de Rhodia, sur le blanc légèrement grisé de Fabriano, sur le papier Apica de milieu de gamme présenté ci-dessous. Cela a été un plaisir d’effectuer ces différents tests, d’autant plus que suivant le débit du stylo-plume, les effets s’avèrent plus ou moins marqués.

Gold Yellow De Atramentis Arledrop de l'été

Voyez maintenant la différence de teinte avec un papier de qualité supérieure, toujours chez Apica, et toujours avec le Pilot Decimo en plume fine (photo ci dessous). Pour détailler les comparaisons avec d’autres encres, comparée à Butter Cup de Private Reserve, Gold est une encre plus fluide et moins intense, avec une « viscosité » qui semble moindre. Butter Cup est une encre qui rappelle de manière vibrante les reflets des boutons d’or jaune vif et un peu orangé, en comparaison Gold est plus sombre, plus brune et rappelle elle le tournesol. Par rapport à Diamine, j’ai sélectionné deux références intéressantes: Ambre et Peach Haze. Ambre est une teinte plus rouge, un jaune voire un orange assez rougeoyant laissant percevoir au gré de l’écriture ses sous-tons jaunes. Donc du côté de la couleur ces encres sont bien différentes, par contre, elles possèdent la même intensité et la même fluidité, de même que Peach Haze (qui est une véritable encre orange presque fluo!).

De Atramentis Gold Yellow Apica Notebook Pilot Decimo

Si vous voulez vous sentir tel Midas ou que la teinte moutarde vous plaît, cette encre devrait très certainement vous plaire!

Quant aux autres encres, elles ne déméritent pas même si elles sont moins surprenantes tellement elles peuvent être représentatives des forces de chaque enseigne qui les produit.

Le rose de Diamine, Hope Pink, est particulièrement impressionnant, dans le flacon il semble fluo, tirant fortement sur le orange. A l’emploi il s’agit d’une rose avec des sous-tons brillants verts, une couleur intense qui ressort avec panache sur le papier, surtout grisé. Je ne lui connais pas de rose plus vibrant! Par rapport à la teinte de Iroshizuku, celle-ci se surligne moins bien, elle aura tendance à baver sous l’encre du fluo.

Le Tropical Blue de Private Reserve est un bleu assez intense, avec certes quelques notes turquoises, il m’a tellement plu que je songe à l’acquérir en flacon. Je regrette juste un peu sa glisse moins impressionnante que celle de Diamine, mais avec les jolis effets qu’il propose et l’intensité de ses pigments, je suis encline à lui pardonner!

Le vert si turquoise est le Verdura de Rohrer & Klingner, une couleur qui me rappelle le Green Turquoise de De Atramentis, avec une certaine sécheresse dans le débit. Pour les amateurs de la teinte de De Atramentis qui n’ont pas la patience que leur encre sèche ou qui ne veulent aucun effet de diffusion de l’encre sur le papier, je peux vous recommander cette alternative séduisante. Il s’agit d’un vert foncé qui contient beaucoup de bleu dans ses pigments et avec une plume large tire même sur le vert sapin! Le vert devient bien plus cru sur le papier crème et ressemble davantage à un vert irlandais.

Côté août cette fois-ci, nous avons trois teintes très intéressantes aussi!

Arledrop août échantillons encreDiamine qui excelle dans les bleus presque turquoise nous propose ici une superbe version, Havasu Turquoise s’avère plus turquoise et moins vive que celle de Private Reserve (Tropical Blue), une digne des eaux tropicales où il fait bon surfer. Moins originale que Eau de Nil, elle offre pourtant une magnifique couleur qui pourrait juste manquer un peu de reflet (ce qui peut aussi en faire une force si on souhaite qu’elle soit moins visible ou plus agréable à relire).

Chocolat de Private Reserve est une encre intense, relativement foncée, avec des tons très gourmands. Là aussi son débit se situe entre l’abondance de l’encre Diamine et la presque sécheresse de Rohrer & Klingner et Herbin. Les nuances vont du doré jusqu’au noir sans qu’ils soient faciles à distinguer à l’écriture. Elle est moins rousse et un peu plus foncée que l’encre homonyme dans la gamme de Diamine. C’est une encre qui offre une belle consistance à l’écriture.

Et finalement, finissons par une encre tendre et lumineuse, le vert pré de Herbin. Là où le vert semble franc, presque printanier, on note des reflets importants tirant tour à tour sur le jaune et l’émeraude. L’encre bien qu’assez sèche (vous n’aurez pas à attendre, son temps de séchage est rapide) offre de multiples reflets sur le papier et une glisse agréable. C’est un vert très pimpant qui peut-être un peu délicat à lire sous une ampoule chaude, mais qui ne vous laissera pas indifférent avec cette teinte lumineuse et claire.

Si cet Arledrop de l’été vous a plus, n’hésitez pas à consulter les articles précédents consacrés au sujet, comme ici, ici et encore ici! Et le dernier en date, ici. Vous trouverez le récapitulatif de toutes les encres commentées dans l’encrier.

Comment conclure sur cet Arledrop de l’été? En vous disant que j’attends de pied ferme la sélection du mois de septembre et que j’ai commencé à vous rédiger un article comparant les différentes encres de couleur bleue proposées par la maison japonaise Iroshizuku (Pilot). A très vite donc, et j’attends avec hâte vos avis et questions dans les commentaires!

Laisser un commentaire